×
google news

« Météorites martiennes révèlent son volcanisme »

Une collaboration franco-américaine a analysé des cailloux extraterrestres pour en apprendre davantage sur la géologie de Mars. Des tests chimiques intensifs ont été conduits à l’université de Californie à San Diego sur deux types de météorites martiennes. Les chassignites, originaire de Chassigny en Haute-Marne, où la première météorite martienne a été découverte en 1815, et les nakhlites, qui proviennent d’El-Nakhla en Égypte, où ce type de météorites fut découvert en 1911. Malgré leur composition variée – l’une étant olivine, et l’autre basaltique, une étude publiée récemment dans Science Advances a permis de montrer qu’elles ont une « histoire commune », selon Frédéric Moynier, de l’Institut de Physique du Globe de Paris, qui a contribué aux recherches. Une image illustrant les riches nuances de la composition d’une fine tranche de météorite nakhlite d’un diamètre de 4 centimètres, révélée en couleurs artificielles et en transparence. James Day, professeur de géosciences à l’Université de Californie à San Diego, a identifié de l’osmium, de l’iridium, du ruthénium, du platine, du palladium et du rhénium dans ces météorites à l’intérieur du laboratoire de géochimie isotopique, tous des éléments rares sur la Terre.

Cette étude a aidé à déchiffrer les modifications chimiques subies par ces spécimens qui sont vieux de 1,3 milliard d’années lorsqu’ils ont refait surface lors d’une éruption volcanique sur Mars. Originaires de la lithosphère, une couche se situant entre 10 et 100 kilomètres sous le niveau de Mars, ils ont été contaminés par les mêmes éléments lors de la cristallisation ascendante vers les régions les plus froides de la planète.

Il y a des chassignites rares

Mars, dans son état initial, était en fusion et le vaste océan magmatique s’est d’abord refroidi sur une mince couche. Les auteurs de l’étude disent que ces cumulats magmatiques ont laissé leur marque dans les échantillons étudiés. « Il est possible qu’ils aient été arrachés de la planète lors d’un impact unique, projetés dans l’espace, où, attirés par le Soleil, ils ont atterri sur la Terre », explique Frédéric Moynier. Cet impact serait survenu il y a onze millions d’années.

« Ces découvertes sont cruciales non seulement pour comprendre la formation et l’évolution de Mars, mais aussi pour fournir des informations détaillées qui peuvent aider des missions de la NASA comme InSight, Perseverance et Mars Sample Return », se réjouit James Day dans un communiqué de presse de son université. Bien qu’il y ait des discussions parmi les experts sur la géologie de Mars, en raison de l’impossibilité de l’étudier sur place, Frédéric Moynier pense que la situation devient plus claire, « malgré le nombre limité de météorites martiennes enregistrées », environ 200 dans le monde aujourd’hui.

Dans le reste de cet article, que seuls les abonnés peuvent lire, il y a encore 20,8% à découvrir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1595
Actualité

Attaques en Russie : Sept morts au Caucase

23 juin 2024
Le Comité national antiterroriste et la police de la république russe du Daghestan ont révélé que dimanche 23 juin, des hommes armés ont lancé une série d'attaques contre une synagogue…
example 1594
Actualité

« Sara Mesa, une auteure et fille d’un despote familial »

23 juin 2024
La sensation d'être interrogée rend nerveuse, Sara Mesa, l'éminente écrivaine espagnole, tout comme feu David Foster Wallace, le romancier américain célèbre. "Les entrevues me posent problème. Elles sont rares pour…
example 1593
Actualité

« Rod Stewart: Football, Passion, Whisky »

23 juin 2024
À l'âge de 79 ans, le chanteur et guitariste Sir Rod Stewart fait son grand retour sur la scène parisienne, après une pause de cinq ans. Le 30 juin, la…