×
google news

« Quart Enfants Monde: Pauvreté Alimentaire Sévère »

Le monde ne semble pas s’orienter vers l’éradication de la faim d’ici 2030, l’un des « objectifs de développement durable » convenus par toutes les nations pour la fin de la décennie. Au fur et à mesure que les effets climatiques, les disparités économiques et les conflits augmentent l’insécurité alimentaire, l’objectif devient de plus en plus difficile à atteindre. L’Unicef a publié un rapport évaluant l’étendue de la « pauvreté alimentaire » qui touche les enfants. Cette nouvelle notion indique la carence en diversité alimentaire qui affecte un enfant sur quatre et les expose à un risque élevé de malnutrition sous diverses formes.

D’après l’étude publiée le 6 juin, un enfant sur quatre de moins de 5 ans à travers le monde (soit 181 millions d’enfants) souffre de pauvreté alimentaire sévère, où leur alimentation est exclusivement basée sur un ou deux groupes d’aliments, souvent du lait maternel ou infantile et/ou des glucides. Ils manquent donc d’une alimentation nutritive et variée, indispensable pour leur santé et leur développement, comme les fruits et légumes, les légumineuses ou les protéines animales.

Dans son rapport, Catherine Russell, directrice générale de l’Unicef, qualifie le niveau de cette déprivation d’alarmant. Elle souligne qu’il signifie que 181 millions d’enfants sont privés de l’opportunité de croître, de s’épanouir et d’apprendre à leur plein potentiel, et qu’ils risquent de tomber dans un cycle de malnutrition et de pauvreté qui aura des conséquences maintenant et à l’avenir. Le rapport met également en lumière des grandes disparités.

La régions sud asiatique est la plus affectée par la grande pauvreté alimentaire infantile, avec 38% des jeunes enfants de moins de cinq ans en souffrance, incluant la moitié des petits en Afghanistan et près de 40% en Inde. L’Afrique subsaharienne suit de près avec 32% des enfants en Afrique occidentale et centrale et 30% en Afrique de l’Est et du Sud qui sont également touchés. Ces chiffres varient énormément d’un pays à l’autre. En Somalie, par exemple, 63% des enfants souffrent de malnutrition due à une multitude de facteurs, dont la guerre, la sècheresse et les inondations. Dans la bande de Gaza, où une crise de famine imminente pointe, neuf enfants sur dix ont un accès limité à moins de deux groupes d’aliments différents, comme le révèlent les enquêtes mensuelles réalisées de décembre à avril.
Dans la moitié des situations de grande pauvreté alimentaire, les problèmes économiques familiaux sont la cause principale. Cependant, la nécessité d’une alimentation équilibrée est souvent compromise par des facteurs supplémentaires, tels que les changements climatiques qui détruisent les récoltes et augmentent les coûts des aliments, l’affaiblissement des services publics et des systèmes de protection sociale, et un environnement nourriture dégradé.
Cet article continue pour ceux qui sont abonnés à notre service, avec 56.89% restant à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 839
Actualité

« Suspension des projets suite à dissolution »

13 juin 2024
L'annonce imprévue du décret de dissolution de l'Assemblée nationale lundi 10 juin a interrompu les travaux en cours lors de la XVIe législature. Diverses lois, projets ou propositions étaient à…
example 838
Actualité

« James Bond » sera honoré par un Oscar spécial

13 juin 2024
Le duo de producteurs des films de James Bond, Michael G. Wilson et Barbara Broccoli, recevront un Oscar d'honneur lors d'une cérémonie qui aura lieu en novembre, comme l'a confirmé…
example 836
Actualité

Risque de paralysie en cohabitation France

13 juin 2024
Suite à la dissolution de l'Assemblée nationale par le président Emmanuel Macron le dimanche 9 juin, des élections législatives avancées ont été décidées les 30 juin et 7 juillet. Au…