×
google news

« Élections 2024: Listes encouragent l’impression bulletins »

Il est possible que vous ne trouviez pas trente-huit bulletins de vote différents lors de votre visite au bureau de vote le dimanche 9 juin pour les élections européennes. Cela est particulièrement vrai si vous votez dans un territoire d’outre-mer ou dans certains départements de l’Hexagone.

En France, le coût de l’impression des bulletins de vote est supporté par les candidats. Cependant, parmi les trente-huit listes officiellement candidate aux sièges du Parlement européen, toutes ne disposent pas des mêmes ressources financières. Les candidats avec un budget plus limité font attention à leurs dépenses, sachant que seules les listes recueillant plus de 3% des voix seront remboursées de leurs frais de campagne. Ainsi, nombre d’entre eux choisissent d’imprimer seulement un nombre restreint de bulletins et invitent leurs électeurs, via leur site web, réseaux sociaux et annonces, à imprimer leur propre bulletin avant de se rendre au bureau de vote.

Charles Hoareau, un militant de la CGT à Marseille impliqué dans la défense des chômeurs et à la tête de l’Association nationale des communistes, admet qu’ils n’ont pas les moyens d’imprimer des bulletins pour tous les électeurs, ni même le temps de le faire, même s’ils en avaient les moyens financiers. Toutefois, un certain nombre de bulletins seront imprimés et mis à disposition dans des bureaux de vote. « Nous avons ciblé les deux cents communes les plus importantes du territoire [sur près de 35 000] », explique M. Hoareau.

Les coûts d’envoi peuvent être « exorbitants ».

Le Parti pirate, qui n’avait pas réussi à obtenir de sièges lors des élections de 2019, se concentre également sur certains départements jugés plus stratégiques. François Tabuteau, le porte-parole du parti, nous explique que leur choix s’est porté sur des départements où ils ont eu de bons résultats lors des précédentes élections et où ils disposent de militants capables de gérer certains aspects logistiques avec les préfectures qui reçoivent les bulletins de vote. Une carte indiquant quels départements seront approvisionnés a été mise à la disposition des votants.

Le parti écologiste Equinoxe, créé en 2021, a choisi quant à lui d’imprimer 5 millions de bulletins de vote, répartis en fonction du nombre de votants inscrits. Ainsi, la quantité de bulletins différera selon les départements. Le parti a pris cette décision en se basant sur les contraintes budgétaires, permettant l’achat de seulement environ 5 millions de bulletins pour un total de 55 000 €. Ils estiment qu’une minorité de votants prennent tous les bulletins, y compris le leur, lors du jour de vote. En tenant compte de l’anticipation d’une abstention, si moins de 20% des votants prennent un bulletin Equinoxe, il en restera même à la fin de la journée. Cependant, le parti n’écarte pas la possibilité de pénuries et encourage donc aussi ses votants à imprimer leur bulletin s’ils en ont la capacité.

Selon Hélène Thouy, représentante du Parti animaliste, qui a remporté 2,16 % des votes lors des dernières élections, ainsi que Selma Labib, une conductrice de bus de 28 ans, leader de la liste NPA-Révolutionnaires, leurs bulletins de vote seront disponibles dans tous les bureaux de vote en France métropolitaine, mais pas dans les territoires d’outre-mer, à l’exception de La Réunion. Ils expliquent cette absence par des « frais d’expédition extrêmement élevés », voire « astronomiques ». Le NPA-Révolutionnaires se lamente donc d’une « inégalité créée » et s’interroge : « Pourquoi certains électeurs auraient-ils moins de choix que d’autres ? »

L’impression d’un bulletin de vote adéquat est également discutée. Ces bulletins, que les électeurs peuvent créer eux-mêmes, sont à télécharger sur les sites web des partis concernés. Cependant, le Parti animaliste met en garde contre l’utilisation de bulletins « fait maison » lorsque des bulletins sont disponibles dans un bureau de vote, afin de « prévenir toute possibilité d’invalidation » du vote.

En effet, des normes strictes doivent être respectées par les électeurs qui décident d’imprimer leur bulletin. Si ces dispositions ne sont pas suivies, le bulletin sera considéré comme nul. Le bulletin doit être imprimé sur une feuille A4 en mode paysage, recto verso, pesant entre 70 et 80 grammes. Seule une couleur d’encre est permise.

En raison de la délicatesse de la procédure, certaines régions prennent des mesures préventives. En effet, la municipalité de Saint-Germain-lès-Corbeil dans l’Essonne a informé que les bulletins de vote pour dix-sept listes devront être imprimés par les électeurs eux-mêmes. Elle précise également que « le bulletin doit correspondre à celui qui a été approuvé par la commission nationale de propagande ou distribué directement dans les bureaux de vote. Le directeur du bureau de vote dispose d’un exemplaire approuvé pour vérifier la conformité des bulletins trouvés dans l’urne ». Ces bulletins sont valides tant qu’ils ne contiennent pas d’indications manuscrites.
De plus, il est interdit à un électeur d’imprimer un grand nombre de bulletins pour les partager avec les autres. La municipalité de l’Essonne rappelle que « seul un délégué de la liste officiellement mandaté peut soumettre des bulletins de vote au maire ou au président du bureau de vote ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1713
Actualité

Protéger 1,2% surface contre sixième extinction

25 juin 2024
Une alliance internationale de conservationnistes et d'écologistes a proposé un plan réaliste et économiquement viable pour empêcher les extinctions d'espèces les plus imminentes, selon une étude publiée le 25 juin…
example 1710
Actualité

1988-1992: Potentielle victoire contre climatique

25 juin 2024
Entre 1988 et 1992, existaient quatre années où nous aurions pu remporter la lutte contre le changement climatique, a déclaré L'Heure du Monde par Le Monde. Cependant, un problème s'est…
example 1709
Actualité

« Trois recettes végétariennes pour déjeuner »

25 juin 2024
Pour saluer l'arrivée de l'été, un pique-nique sous le soleil est recommandé. Dans la préface de son dernier livre "Un déjeuner à la campagne" (édité par Hachette Pratique, 288 pages,…