×
google news

« Mexique: Galvez dénonce lutte inégale post-élection »

En dépit de sa reconnaissance de la défaite, Xochitl Galvez n’a pas conclu entièrement son rôle dans les élections présidentielles mexicaines. Lundi 3 juin, elle a révélé son intention de soumettre des demandes d’examen aux autorités électorales pour dénoncer une « bataille inéquitable », à la suite de l’élection de Claudia Sheinbaum, candidate de la gauche, comme présidente du pays.

Claudia Sheinbaum, une scientifique de 61 ans et ex – maire de Mexico, a gagné le scrutin de manière écrasante, avec 58-60% de votes, selon les résultats préliminaires de l’Institut National Électoral (INE) pour cet unique tour de l’élection.

« Je suis consciente que les résultats sont surprenants et il faut donc analyser ce qui s’est produit », a déclaré Mme Galvez dans un message partagé sur les réseaux sociaux, ayant reçu 26-28% des voix. « Nous étions tous conscients de notre lutte inégale contre tout le système du gouvernement qui s’est efforcé de soutenir sa candidate” a-t-elle déclaré. « Il est inacceptable de permettre des élections similaires à celle-ci dans le futur », a-t-elle ajouté.

Mme Galvez a rappelé qu’elle avait reconnu sa défaite dimanche soir « parce que je suis démocrate et je crois aux institutions ». « Aujourd’hui plus que jamais, nous devons veiller sur notre démocratie et notre république. L’équilibre des pouvoirs ainsi que la séparation des pouvoirs sont toujours en danger », a-t-elle réitéré dans son annonce.

À la suite de cette élection, le monde, de Joe Biden à Vladimir Poutine, a reconnu la victoire de la première femme présidente du Mexique dans son histoire de deux siècles, pour un mandat de six ans qui durera jusqu’en 2030. Emmanuel Macron lui a même transmis ses félicitations par un appel téléphonique.

Emmanuel Macron, le chef de l’état français, a sérieusement pris contact avec Mme Sheinbaum lundi dernier, la félicitant pour sa victoire et lui proposant une collaboration étroite pour faire face à des défis mondiaux cruciaux tels que la lutte contre le changement climatique et la défense des droits des femmes, selon les sources de l’Elysée. Macron a partagé un message sur X suite à leur conversation, exprimant son enthousiasme suite à leur première communication téléphonique et sa volonté de persévérer dans l’alliance séculaire entre la France et le Mexique.

L’investiture de la présidente nouvellement élue est prévue pour le 1er octobre, succédant à l’actuel président très aimé, Andres Manuel Lopez Obrador. Le dernier a souligné l’historicité de l’événement, confirmant également son retrait de la politique.

Morena, le parti en place, a déjà obtenu une majorité qualifiée à la Chambre des députés, et possiblement aussi au Sénat, en attendant les résultats définitifs.

Malheureusement, au moins vingt-sept personnes en lice ont été tuées. Mme Sheinbaum a affirmé qu’elle guiderait le Mexique vers un futur plus pacifique et sécurisé. Elle a aussi promis de lutter contre les violences à l’égard des femmes, un fléau courant au Mexique où la moyenne journalière de féminicides atteint dix, selon les statistiques de l’ONU.

Il convient de noter que le Mexique compte en moyenne plus de 30 000 homicides par ans, soit environ 80 par jours. Depuis 2006, l’on constate une amplification de la violence, suite à l’intronisation de l’ancien président Felipe Calderon qui a déclaré la guerre aux cartels en impliquant l’armée. Depuis lors, le Mexique a enregistré environ 450 000 morts et compte environ 100 000 disparus.

Cette violence n’a pas épargné le scrutin de dimanche. L’Agence France-Presse a rapporté qu’au moins 27 candidats à des postes locaux, qui étaient en lice en même temps que les élections présidentielles et législatives, ont perdu la vie durant la campagne. Yonis Baños, qui se présentait pour le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI, conservateur) à la mairie de Santo Domingo Armenta (Sud), a été la dernière victime recensée. Il a été tué dans sa maison peu après la fermeture des bureaux de vote dimanche soir, selon les déclarations officielles.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1732
Actualité

« Échange de 90 prisonniers Ukraine-Russie »

25 juin 2024
Ce direct a été animé par Cécile Bouanchaud, Marie Pouzadoux, Anna Villechenon, Charlotte Herzog et Dorian Jullien. Découvrez tous nos articles, études et reportages sur le conflit en Ukraine. Le…
example 1731
Actualité

Ex-ministre russe poursuivi par Cour pénale

25 juin 2024
Valeri Guerassimov, chef d'état-major de l'armée russe, et Sergueï Choïgou, ancien ministre de la défense, sont maintenant sous le microscope de la Cour pénale internationale (CPI). En date du lundi…
example 1730
Actualité

« Destruction méthodique des médias à Gaza »

25 juin 2024
Le 12 novembre 2023, à 11 h 39 précisément, toutes les images en temps réel de Gaza disparaissent, l'Agence France-Presse (AFP) perd son signal juste quand l'armée israélienne commence son…
example 1727
Actualité

L’extrême droite courtise futures élites économiques

25 juin 2024
À HEC Paris, une ambiance d'anticipation régnait à l'entrée de l'amphi Bellon, où une foule d'étudiants se rassemblait, suggérant un événement spectaculaire en perspective. L'accueil exceptionnel qui comprenait des agents…