×
google news

« Hezbollah: Emprise tentaculaire sur Liban »

Depuis l’attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre 2023, le Hezbollah, une organisation chiite pro-iranienne du Liban, poursuit une guerre défensive. Il semble que l’organisation ait été surprise par l’offensive de son allié palestinien à Gaza. En signe de « solidarité », le Hezbollah a lancé quelques roquettes sur Israël le 8 octobre, tout en évaluant leur effet. Cette attaque a néanmoins entraîné le déplacement de près de 100 000 résidents du nord d’Israël pour des raisons de sécurité. Depuis lors, ces personnes n’ont pas repris leur vie habituelle et appellent le gouvernement de Benyamin Nétanyahou à éliminer la menace que représente le Hezbollah.

En novembre 2023, Israël a répondu en menant des attaques aériennes contre l’infrastructure militaire du Hezbollah. Entre 300 et 400 combattants, y compris des membres de l’élite de la Force Radwan et des officiers supérieurs de la milice, ont perdu la vie. Israël a réussi à débarrasser la région frontalière de toute présence humaine au sud du Liban, notamment en recourant à des bombes au phosphore.

Dans ce contexte de tension croissante, le Hezbollah tente maintenant de cibler des objectifs militaires israéliens, ce qui pourrait provoquer une guerre ouverte catastrophique pour le Liban, déjà épuisé par une crise économique sans précédent. Le Hezbollah, qui a une influence dominante sur la politique libanaise, détient le destin du pays dans ses mains.
Il agit comme une arme de dernier recours.

Depuis le conflit avec Israël en 2006, le Hezbollah est passé d’une simple guérilla (consistant en environ 10 000 hommes et 15 000 roquettes) à une véritable armée équipée (avec 50 000 hommes, y compris 30 000 réservistes et 10 000 soldats d’élite, ainsi que 150 000 missiles et roquettes) possédant des drones, des bateaux suicides et des missiles antiaériens et anti-navires, parmi d’autres équipements. En plus de disposer d’un arsenal impressionnant, le Hezbollah est l’un des alliés régionaux les plus fidèles de l’Iran, à qui il doit sa création suite à la révolution islamique de 1979. Le Hezbollah, officiellement formé en 1985, est pleinement intégré au système de défense iranien et s’efforce d’éviter un conflit majeur avec Israël, car Téhéran ne veut pas déclencher une guerre totale.

Le Hezbollah a évité de participer activement aux échanges de tirs entre Israël et l’Iran, qui ont eu lieu les 14 et 19 avril. Il agit en quelque sorte comme une force de secours pour la République islamique contre l’État hébreu, fournissant une protection cruciale pour le programme nucléaire iranien. Le Hezbollah est entré dans une période complexe et fluide de dissuasion, où toute mauvaise interprétation des intentions de l’ennemi peut mener à des conséquences tragiques.

Notez que le reste de cet article est seulement accessible aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 836
Actualité

Risque de paralysie en cohabitation France

13 juin 2024
Suite à la dissolution de l'Assemblée nationale par le président Emmanuel Macron le dimanche 9 juin, des élections législatives avancées ont été décidées les 30 juin et 7 juillet. Au…
example 835
Actualité

« Incendie Var: Feu accidentel contenu »

13 juin 2024
Selon les premiers résultats de l'enquête établie le mercredi 12 juin, il semblerait que l'incendie le plus grave de l'année en France ait une origine accidentelle. Le feu, qui a…
example 832
Actualité

Hamas demande aux USA pression Israël

13 juin 2024
Ce live a été animé par Marie Slavicek, Anna Villechenon, Romain Del Bello, Gabriel Coutagne, Jean-Philippe Lefief, Charlotte Herzog, Glenn Cloarec, Solène L’Hénoret et Louise Vallée, et les photos ont…