×
google news

« Détention prolongée pour Kurmasheva en Russie »

Un tribunal de la ville russe de Kazan a décide de garder en détention provisoire Alsu Kurmasheva, une journaliste russo-américaine, jusqu’au 5 août. Kurmasheva, qui travaille pour Radio Free Europe/Radio Liberty (RFE/RL), a 47 ans. Elle a été arrêtée en Russie en octobre 2023 pour ne pas s’être enregistrée en tant qu’agent étrangère, une désignation qui entraîne des contraintes administratives sévères pour les individus ou organisations concernés.

De plus, son employeur prétend qu’elle est accusée sans preuve de diffuser des informations fausses sur l’armée russe, un crime qui peut entraîner jusqu’à quinze ans de prison. Kurmasheva a rejoint RFE/RL en 1998 et travaille dans les services tatare et bachkire, couvrant les minorités ethniques de ces régions spécifiques de Russie.

Avant son arrestation, Kurmasheva vivait à Prague avec son mari et ses deux filles adolescentes. Elle était en Russie pour rendre visite à sa mère malade le 20 mai 2023, mais ses passeports américain et russe lui ont été confisqués et elle n’a pas pu rentrer.

Un porte-parole de l’ambassade américaine à Moscou, Daniel Kanigan, a dénoncé sa détention, affirmant que « le journalisme n’est pas un crime » et que Kurmasheva est détenue pour sa volonté inébranlable de dire la vérité au peuple russe, même si cela dérange le Kremlin. Il a appelé à la libération des journalistes et des prisonniers d’opinion injustement détenus en Russie.

Selon des reportages russes, elle est accusée de propager des « informations erronées » suite à sa contribution à la publication d’un livre avec des témoignages de Russes en désaccord avec l’attaque en Ukraine. Des organisations non gouvernementales croient que l’emprisonnement d’Alsu Kurmasheva symbolise une progression dans la campagne russe contre les médias indépendants, qui s’est renforcée après l’invasion russe en Ukraine en février 2022. Washington dénonce également Moscou pour effectuer des arrestations arbitraires de citoyens américains en prévision d’un éventuel échange avec des Russes incarcérés en Occident.
Un autre journaliste américain, Evan Gershkovich, est en détention en Russie depuis son interpellation en mars 2023 alors qu’il couvrait un reportage. Il est actuellement retenu à Moscou sous des accusations d’espionnage qu’il nie. Fin mars, sa détention temporaire a été prolongée jusqu’au 30 juin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 836
Actualité

Risque de paralysie en cohabitation France

13 juin 2024
Suite à la dissolution de l'Assemblée nationale par le président Emmanuel Macron le dimanche 9 juin, des élections législatives avancées ont été décidées les 30 juin et 7 juillet. Au…
example 835
Actualité

« Incendie Var: Feu accidentel contenu »

13 juin 2024
Selon les premiers résultats de l'enquête établie le mercredi 12 juin, il semblerait que l'incendie le plus grave de l'année en France ait une origine accidentelle. Le feu, qui a…
example 832
Actualité

Hamas demande aux USA pression Israël

13 juin 2024
Ce live a été animé par Marie Slavicek, Anna Villechenon, Romain Del Bello, Gabriel Coutagne, Jean-Philippe Lefief, Charlotte Herzog, Glenn Cloarec, Solène L’Hénoret et Louise Vallée, et les photos ont…