×
google news

Rapport non publié pointe résultats insatisfaisants

Un document confidentiel datant d’avril 2023, adressé à l’ex-ministre de l’éducation nationale Pap Ndiaye et jamais dévoilé au public ou aux trois ministres qui lui ont succédé, évalue l’impact de l’initiative clé de la première administration d’Emmanuel Macron sur l’éducation : la réduction graduelle du nombre d’étudiants en CP, CE1 et en maternelle dans les écoles prioritaires. Se pourrait-il que le rapport de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche, chargé de fournir une analyse approfondie de cette mesure, donne un aperçu moins positif des « classes à douze » que le discours politique actuel ?

D’après le rapport obtenu par Le Monde, bien qu’il y ait des bénéfices avérés concernant l’éducation des élèves dans le cadre de ce système de classes dédoublées, toutefois, tous les avantages prévus de cette initiative ne sont pas encore réalisés. Les rédacteurs du rapport ne remettent pas en question l’utilité de cette politique, mais suggèrent une réflexion plus approfondie sur sa mise en œuvre.

Le gouvernement actuel, pour sa part, insiste régulièrement sur le fait que cette politique, qui a nécessité à peu près 11 000 nouvelles nominations d’enseignants et qui a reçu plus de soutien financier qu’aucune autre depuis 2017, « a des effets positifs ». L’initiative touchait 380 000 étudiants en septembre 2022.

L’inspection qui a été menée dans vingt-deux départements et à travers sept-cents entretiens discutés sur le terrain entre novembre 2022 et janvier 2023 a révélé que la plupart des professeurs des écoles impliqués dans les dédoublements ont vivement approuvé cette mesure. Ils ont signalé une amélioration significative de leurs conditions de travail et de l’environnement d’étude des étudiants, attribuant cela à un meilleur environnement de classe. Selon ces enseignants, cela a conduit à une exposition quotidienne accrue à l’apprentissage. Les rédacteurs du rapport se sont tous accordés pour dire qu’ils n’ont probablement jamais été témoins d’une telle appréciation positive des réformes ou des mesures du ministère par les enseignants concernés.

Cependant, les conclusions concernant les résultats des élèves sont moins claires. La première évaluation mise en œuvre et menée durant l’année 2017-2018, dès le lancement de la mesure, a fait état d’effets notables, notamment en CP : «L’influence bénéfique de la réduction de la taille des classes en REP+ [réseau d’éducation prioritaire] sur les progrès des élèves est marquée surtout en CP et persiste en CE1 sans effet supplémentaire », selon la Direction de l’Évaluation, de la Prospective et de la Performance (DEPP), le service statistique du ministère.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés, il reste donc 70.74% à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1595
Actualité

Attaques en Russie : Sept morts au Caucase

23 juin 2024
Le Comité national antiterroriste et la police de la république russe du Daghestan ont révélé que dimanche 23 juin, des hommes armés ont lancé une série d'attaques contre une synagogue…
example 1594
Actualité

« Sara Mesa, une auteure et fille d’un despote familial »

23 juin 2024
La sensation d'être interrogée rend nerveuse, Sara Mesa, l'éminente écrivaine espagnole, tout comme feu David Foster Wallace, le romancier américain célèbre. "Les entrevues me posent problème. Elles sont rares pour…
example 1593
Actualité

« Rod Stewart: Football, Passion, Whisky »

23 juin 2024
À l'âge de 79 ans, le chanteur et guitariste Sir Rod Stewart fait son grand retour sur la scène parisienne, après une pause de cinq ans. Le 30 juin, la…