×
google news

« Guerre Israël-Hamas: Pas d’opération terrestre majeure »

C’était un effort collectif de Anna Villechenon, Gabriel Coutagne, Romain Del Bello, Charlotte Herzog, et Antonin Lainé (photographe) qui ont contribué à cette session live. Lundi 27 mai, un camp de réfugiés près de Rafah, dans la région de Gaza, a été la cible d’une frappe aérienne de l’armée israélienne, d’après le Croissant-Rouge palestinien. La zone, qualifiée d’humanitaire par l’armée israélienne, a vu un grand nombre de « martyrs ».

Depuis le 7 mai, l’armée israélienne a intensifié les efforts pour anéantir les derniers bataillons du Hamas à Rafah. Les confrontations n’ont pas cessé pendant le week-end, même après la décision de la Cour internationale de justice (CIJ) vendredi ordonnant Israël de mettre fin à ses opérations militaires dans cette région fondamentale pour l’arrivée de l’aide humanitaire.

Pour plus de contexte :
Factuel. La Cour internationale de justice intensifie la contrainte sur Israël
Podcast. Pourquoi Rafah revêt une importance stratégique dans le conflit israélo-palestinien
Tribune. « L’évaluation des actions perpétrées à Gaza, y compris la possibilité d’un génocide, occupera les juristes internationaux pour les années à venir ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi