×
google news

« Professeure agressée, lycéen interpellé dans Maine-et-Loire »

Un étudiant de 18 ans a été arrêté, le lundi 27 mai, après avoir attaqué son professeur avec une arme blanche dans son lycée à Chemillé-en-Anjou (Maine-et-Loire), selon les autorités. Bien que la victime ne soit pas en danger de mort, elle a souffert d’une blessure au visage. Le suspect, qui n’avait pas de casier judiciaire, a été arrêté rapidement et placé en garde à vue. On nous informe que le préfet, le procureur et le directeur des services départementaux de l’éducation nationale dans un communiqué conjoint, annoncent l’ouverture d’une enquête pour tentative de meurtre à la brigade de recherche de Cholet.

L’attaque a eu lieu vers 9h45 au lycée de l’Hyrôme et l’étudiant a réussi à fuir rapidement en passant par une fenêtre, laissant son arme derrière lui. Selon le communiqué, environ quarante gendarmes ont été déployés sur les lieux. La victime est une professeure d’anglais selon Le Courrier de l’Ouest, qui a été le premier à signaler l’incident.

Après que les forces de l’ordre aient sécurisé le lycée, le confinement de l’établissement a été levé vers midi, selon le communiqué. Une cellule d’écoute psychologique a été mise à disposition des étudiants et du personnel éducatif. Le procureur, le directeur académique, le maire de Chemillé-en-Anjou et le sous-préfet de Cholet ont discuté avec le personnel présent lundi midi, ajoute le communiqué.

Selon son site web, Le lycée de l’Hyrome s’identifie comme une « institution à l’échelle humaine », accueillant 160 étudiants. Le lycée est un établissement public orienté vers des formations spécialisées. Il offre des programmes centrés autour de la restauration rapide et collective d’un côté, ainsi que les sciences numériques de l’autre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi