×
google news

La Formule 1 attire une multitude de supportrices

Ce dimanche matin à 7 heures, le 7 avril, à Amiens, Sharon Kuzaj, âgée de 25 ans, est déjà éveillée et face à son écran. Le Grand Prix du Japon est sur le point de débuter. Il n’y a rien d’inhabituel à cela pour elle; deux semaines plus tôt, le 24 mars, elle s’était levée à l’aube, à 5 heures, pour le Grand Prix d’Australie. « Je préfère vivre l’expérience en temps réel. Si ce n’est pas possible, j’opte pour le replay. Néanmoins, les Grands Prix du dimanche sont incontournables pour moi, » explique-t-elle.

Sharon, en plus de regarder le Grand Prix, consacre également ses vendredis aux essais, ses samedis aux qualifications, sans oublier les courses de F2, F3 et même de la F1 Academy, le championnat féminin. Le week-end, c’est donc à un marathon automobile qu’elle se livre. Pour la famille Kuzaj, c’est une véritable passion. « Je regardais avec mes grands-parents pendant mon enfance, mais on a cessé quand cela est devenu payant sur Canal+. En 2017, j’ai recommencé à suivre seule et depuis, je suis passionnée à fond ! »

La jeune femme est une fervente supportrice de l’écurie Alpine, dont le siège se situe à Dieppe, à seulement une heure et demie de chez elle. Toutefois, elle n’est pas insensible au charme du champion du monde en titre, le Néerlandais Max Verstappen de l’écurie Red Bull. Ainsi, depuis huit ans, lors des Grands Prix se déroulant à des horaires convenables, elle se rend avec des amis dans un bar pour profiter de la course. « La majorité du public est masculine, mais cela devient de plus en plus mixte. J’ai même réussi à convaincre ma meilleure amie de s’y mettre. »

En 2017, seulement 8% de femmes partageaient cette passion.

L’intérêt croissant pour la Formule 1 parmi les jeunes femmes est indéniable, comme l’atteste le prochain Grand Prix de Monaco du 23 au 26 mai. Une enquête de Nielsen Sports révèle que de 2020 à 2021, la F1 a attiré 73 millions de nouveaux fans, dont près de la moitié étaient des femmes. Ce bouleversement s’est produit suite à l’acquisition de Formula One Group, l’entité en charge de la promotion et des droits de la F1, par Liberty Media en 2017.

Ce groupe américain a entrepris une stratégie de rajeunissement de son public en utilisant les médias sociaux, l’e-sport et en commandant la série Netflix, Formula 1 : Drive to Survive, diffusée depuis 2019. Le résultat a été impressionnant, avec le PDG de la F1, Stefano Domenicali, annonçant en novembre 2022 que désormais, 40% des fans de F1 sont des femmes, par rapport à seulement 8% en 2017. Finalement, en 2023, le pilote britannique Lando Norris a également constaté cette tendance, affirmant lors d’une interview sur NBC : « Quand nous signons des autographes et regardons les tribunes, il semble parfois qu’il y ait plus de femmes que d’hommes! »

Les informations restantes de cet article sont réservées aux abonnés. Vous avez encore 53.46% de l’article à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1703
Actualité

Groupe armé saisit Thandwe, Birmanie

25 juin 2024
L'Armée d'Arakan (AA), un groupe militaire représentant une minorité ethnique, a réussi à s'emparer de la station balnéaire la plus prisée de Birmanie, Thandwe. Selon des informations reçues par l'Agence…
example 1697
Actualité

Banques séduisent les primo-accédants immobiliers

25 juin 2024
D'après la Banque de France, la majorité des personnes qui contractent un prêt immobilier pour leur habitation principale sont des acquéreurs novices, appelés « primo-accédants ». Cette démarche représente un…