×
google news

« Chine menace Taïwan après discours Lai »

La Chine a exprimé son mécontentement suite au discours inaugural du nouveau président de Taïwan, Lai Ching-te, le lundi 20 mai. Pékin n’apprécie pas ses vues pro-indépendance, qu’elle a critiquées à plusieurs reprises par le passé et pendant la campagne électorale, malgré sa promesse de conserver le statu quo. Suite à l’élection de M. Lai le 13 janvier, la Chine attendait avec intérêt de voir la direction qu’il allait prendre au début de son mandat.

Lors de son discours d’investiture, Lai Ching-te a effectivement fait des promesses, s’engageant à «ne pas reculer ni provoquer» et à «maintenir le statu quo». Il a également fait des propositions pour reprendre la coopération, y compris la reprise du tourisme et l’accueil de nouveaux étudiants chinois à Taïwan. Cependant, le reste de son discours contenait des éléments susceptibles d’indisposer la Chine, un ton plus affirmé et moins conciliatoire que celui de sa prédécesseure, Tsai Ing-wen, qui s’était efforcée d’apaiser les tensions avec la Chine après son élection huit ans plus tôt.

M. Lai a été direct et sans détour lorsqu’il déclare: «Nous ne devrions pas nous leurrer. Confrontés aux menaces et aux tentatives d’infiltration de la Chine, nous devons montrer notre détermination à défendre la nation.» Il a également affirmé que « l’avenir de la République de Chine-Taïwan sera décidé par ses 23 millions d’habitants ».

Le bureau chinois des affaires taïwanaises a déclaré mardi que le récent discours prononcé à Taïwan était en fait une déclaration claire de l’indépendance de l’île. Il est à noter que depuis 1949, lorsque Tchang Kaï-chek s’est retiré là après sa défaite contre les communistes, la Chine considère l’île comme l’une de ses provinces. De plus, depuis 2005, une loi chinoise autorise le recours à la force militaire dans l’éventualité d’une déclaration d’indépendance.

Le ministre chinois des affaires étrangères, Wang Yi, lors d’une conférence à Astana, au Kazakhstan, de l’Organisation de Coopération de Shanghaï, n’a pas retenu ses critiques. Il a sévèrement condamné Lai Ching-te et d’autres pour ce qu’il a qualifié de trahison, qualifiant leur comportement de honteux. Il a prédit que l’histoire jugera sévèrement tous les séparatistes de Taïwan.

Le Quotidien du Peuple, le journal officiel du Parti communiste chinois, a dédié une page entière et neuf articles à la dénonciation du discours mardi dernier, avec des titres tels que « Ceux qui contestent le principe d’une seule Chine seront finalement balayés par le courant de l’histoire » et « L’indépendance de Taïwan est une voie sans issue, soutenir l’indépendance de Taïwan est voué à l’échec ». Dans le même temps, L’agence Chine nouvelle a qualifié le discours de Lai de « manifeste » pour l’indépendance. La Chine a également déclaré avoir déposé une plainte auprès des États-Unis, après que le secrétaire d’État américain Antony Blinken a félicité Lai Ching-te.

Il reste encore 26,32% de cet article à parcourir. Seuls les abonnés ont accès à la suite.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1710
Actualité

1988-1992: Potentielle victoire contre climatique

25 juin 2024
Entre 1988 et 1992, existaient quatre années où nous aurions pu remporter la lutte contre le changement climatique, a déclaré L'Heure du Monde par Le Monde. Cependant, un problème s'est…
example 1709
Actualité

« Trois recettes végétariennes pour déjeuner »

25 juin 2024
Pour saluer l'arrivée de l'été, un pique-nique sous le soleil est recommandé. Dans la préface de son dernier livre "Un déjeuner à la campagne" (édité par Hachette Pratique, 288 pages,…
example 1707
Actualité

« UE discute soutien armée rwandaise Mozambique »

25 juin 2024
Est-ce que l'Union européenne (UE) devrait maintenir son aide financière en faveur du Rwanda pour combattre les djihadistes au Mozambique ou devrait-elle punir Kigali pour son soutien aux rebelles du…
example 1706
Actualité

Incendie en cours près du BHV

25 juin 2024
L'une des grandes marques parisiennes, le Bazar de l'Hôtel de Ville (BHV), a été fermée et évacuée le mardi 25 juin au matin à la suite d'un incendie dans un…