×
google news

« Nos séries préférées: Evil, Nashville, Bridgerton, HPI »

Durant ce creux du mois de mai, il semble que ce soit le moment pour les séries de prendre un répit. En attendant du contenu plus substantiel, c’est peut-être l’occasion de découvrir une œuvre inconnue des King (Evil), de se laisser emporter par un voyage musical au Tennessee (Nashville), de replonger dans l’engouement de HPI, ou simplement de délaisser Bridgerton…

« Evil », une exploration horrifique de l’inconscient américain, créée par les auteurs de « The Good Wife », est une série plutôt méconnue en France jusqu’à l’arrivée de la plateforme de streaming Paramount +. Cette série de genre est l’œuvre de Michelle et Robert King, à qui l’on doit deux des meilleures productions des années 2000, The Good Wife et sa suite The Good Fight. Alors que la quatrième et dernière saison d’Evil sera disponible fin mai, les abonnés peuvent d’ores et déjà se plonger dans les trois premières saisons.

Présentée comme une série d’horreur, Evil scrute les problèmes de l’Amérique à travers les yeux d’un trio d’enquêteurs disparates. Kristen, une psychologue travaillant pour les tribunaux et mère de nombreux enfants, représente la rationalité, tandis que David, un séminariste en proie à des visions, explore le côté sombre de la religion. Ben leur fournit un soutien technique indispensable. Tous trois sont quelque peu désargentés et meurtris, peut-être pas le plus qualifiés, mais leur union n’en est que plus intéressante.

Par l’intermédiaire d’exorcismes, possessions, phénomènes paranormaux, nos trois héros débloquent les mystères un à un, révélant ainsi les fissures de la société américaine. Les fidèles des King reconnaîtront leur penchant pour le suivi quasi en direct de l’actualité. Bien qu’elle n’atteigne pas le niveau de The Good Wife, Evil est probablement la meilleure réalisation du couple de showrunners depuis.

À l’origine créée par Robert et Michelle King, la série met en vedette Katja Herbers, Mike Colter et Aasif Mandvi (États-Unis, 2019, environ 36 épisodes de 45 minutes). Elle est disponible en trois saisons sur Paramount +.

Parlons de « Nashville », une série musicale complète. Dans le sillage de la disparition de 6Play et plus particulièrement de Salto, qui a unifié pour une certaine période les contenus des chaînes TF1, M6 et le service public, la plateforme M6 + voit le jour. Officiellement lancée le 14 mai, l’inscription est gratuite et offre un large éventail de programmes, d’exclusivités et une interface utilisateur rivalisant avec les grandes plateformes de streaming. Bien que son lancement n’ait été soutenue par aucun titre major, elle arbore tout de même dans son catalogue des options intéressantes. Celle-ci inclut les six saisons de « Nashville », créées par Callie Khouri (un nom peut-être inconnu, mais rappelons qu’elle est la scénariste de Thelma & Louise).
C’est tout pour les 41.82% de l’article, le reste réservé aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 969
Actualité

« Gaz hilarant menace objectifs climatiques »

15 juin 2024
Le gaz connu comme le "proto" ou le "gaz hilarant", qui agit comme une drogue psychoactive, présente un danger non seulement pour la santé humaine, mais aussi pour l'environnement. Selon…
example 967
Actualité

G7: Avortement absent, tensions Macron-Meloni

15 juin 2024
A la fin, Giorgia Meloni a eu sa façon. Le sujet de l'avortement est absent des promesses du G7, dû à la résistance de l'Italie, l’hôte, à inclure ce sujet…
example 965
Actualité

« Zelensky en Suisse, 700k Russes en Ukraine »

14 juin 2024
Ce live a également été animé par Marie Slavicek et Glenn Cloarec. Consultez tous nos articles, nos analyses et nos reportages sur la guerre en Ukraine. Découvrez les analyses, reportages…