×
google news

L’alerte rouge pour les inondations a été déclenchée dans la Moselle

La Moselle a été mise en alerte rouge pour les inondations tôt le matin du samedi 18 mai par Météo-France, suite à un risque d’inondation exceptionnelle des rivières Nieds. Les fortes précipitations observées depuis jeudi soir à vendredi sont la cause d’une montée rapide de ces rivières, selon le service météorologique. Le Bas-Rhin à proximité a été mis en alerte orange pour les inondations par Météo-France à 6 heures du matin, tandis que l’alerte a été abaissée à jaune pour les Vosges et la Meurthe-et-Moselle.

Avec un niveau d’eau de 5 mètres environ sur la Nied, Vigicrues a signalé une menace générale et directe pour la sécurité des personnes et des biens. « La fin des précipitations est prévue dans la nuit de vendredi à samedi », a indiqué le service de surveillance sur son site, ajoutant cependant que « la Nied française continue d’augmenter pour les prochaines 24 heures. Sur la Nied allemande, les niveaux d’eau commencent à augmenter cette nuit de vendredi à samedi en amont de la rivière ».

« Sur la Nied, qui se rejoint dans la région de Fisltroff en Moselle, la montée continue dans la nuit de vendredi à samedi. Le maximum attendu est supérieur aux inondations historiques d’avril-mai 1983 et de février 1997 », prévient encore Vigicrues. La Moselle avait été mise en alerte rouge pour pluie et inondation dès vendredi, mais l’alerte a été abaissée à orange quelques heures après l’annonce.

Depuis vendredi, des inondations majeures frappent le Bas-Rhin et la Moselle, faisant intensifier les actions de secours par les sapeurs-pompiers. Suivant une vigilance orange jeudi soir, le préfet du département mosellan a déclenché une alerte rouge pour risque de crue jusqu’à 22 heures vendredi en début d’après-midi.

Barrage de l’autoroute A4 et déplacement d’étudiants
D’après un rapport du corps de sapeur-pompier Mosellan, « près de 177 municipalités sont touchées ». Ils ont précisé que la situation s’est amplifiée et affecte maintenant les régions de Boulay, Saint-Avold, Sarreguemines et Bouzonville. « Les résidents de ces territoires doivent être prêts à face à de sévères conditions climatiques. »

« On a enregistré plus de 2000 appels d’urgence dans tout le département. Jusqu’à maintenant, nous avons effectué 740 interventions ; avec 650 sapeurs-pompiers déployés depuis ce matin, des nombreuses voitures, des équipements de pompage et des équipes spécialisées », a révélé Jérôme Boulanger, Directeur Adjoint du SDIS-57, à l’Agence France-Presse (AFP).

Une section de l’autoroute A4, qui relie Paris à Strasbourg, ainsi qu’une partie de l’A320 en direction de l’Allemagne, ont été fermées, selon les détails fournis par le préfet de la Moselle. D’après Le Républicain Lorrain, plusieurs écoles ou collèges, comme ceux de Bouzonville ou Falck ont appelé les parents pour venir chercher leurs enfants.

Dans le département du Bas-Rhin, à midi, la préfecture a rapporté que 52 missions de secours étaient en action, principalement en raison d’inondations affectant les sous-sols et les caves. Environ soixante pompiers sont sur le terrain et plusieurs voies départementales sont impraticables. Par ailleurs, une alerte orange pour les crues a également été déclenchée dans les Vosges et en Meurthe-et-Moselle, affectant deux sections de rivières, la Meurthe et la Mortagne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi