×
google news

« Lorsque les femmes actrices se mettent à la réalisation »

Après avoir été informée par ses producteurs le 22 avril que son premier film « Niki », dédié à l’artiste Niki de Saint Phalle, a été retenu pour Cannes, Céline Sallette, en pleine production à Cogolin (Var), ne cesse de jubiler. Elle affirme que c’est une formidable opportunité pour les premiers films. Elle s’est initialement imposée comme actrice avant de se lancer dans la réalisation. D’autres actrices ont également vu leurs débuts de réalisatrices célébrés cette année. Ariane Labed avec « September Says » et Laetitia Dosch avec « Le Procès du chien » présenteront également leur premier film à la salle Debussy du Palais des Festivals, où se tiennent les projections de la sélection « Un certain regard », dédiée à la découverte de nouveaux réalisateurs.

Noémie Merlant et l’américaine Greta Gerwig, deux autres actrices devenues réalisatrices, participent également au festival. Le deuxième film de Noémie Merlant, « Les Femmes au balcon », sera présenté lors d’une séance de minuit au Palais des festivals. De son côté, Greta Gerwig présidera le jury de Cannes. Céline Sallette admire aussi bien Greta Gerwig pour ses interprétations que pour ses propres créations, notamment « Barbie ». Elle salue la carrière de Greta Gerwig, figure du cinéma indépendant et réalisatrice d’un blockbuster mondial, qui a su faire cohabiter l’interprétation, l’écriture et la réalisation. Un modèle rare aux États-Unis mais plus fréquent en France. Nicole Garcia est reconnue comme l’une des pionnières en France, après son film « Un week-end sur deux » en 1990. D’autres actrices comme Valeria Bruni-Tedeschi, Agnès Jaoui, Julie Delpy, Valérie Donzelli, Valérie Lemercier, Maïwenn, Hafsia Herzi et tant d’autres ont aussi commencé une nouvelle carrière derrière la caméra après une première réussite en tant qu’actrices.

L’essor des actrices-réalisatrices correspond à l’évolution d’une industrie où les femmes étaient auparavant limitées à la performance, tandis que les hommes étaient attirés par la réalisation. Les femmes n’ont longtemps pu pénétrer dans le cinéma qu’en tant qu’actrices, tandis que les hommes avaient une gamme de professions à leur disposition, dont la plus convoitée était celle de réalisateur – un rôle omnipotent qui est désormais en voie de démystification par de nombreuses femmes – et des hommes.

Cependant, le phénomène des hommes acteurs-réalisateurs est bien plus ancien, remontant aux débuts du cinéma avec des figures comme Charlie Chaplin. Ensuite, dans le monde anglophone, des personnalités comme Clint Eastwood, Ron Howard et Terry Gilliam ont continué cette tendance. En France, on peut mentionner des personnes comme Mathieu Amalric, Gilles Lellouche ou Alain Chabat.

Cependant, ces dernières années, le cinéma a connu une révolution relative avec une augmentation du nombre de réalisatrices. Selon le Collectif 50/50, 27% des films sortis au cours de la dernière décennie ont été réalisés par des femmes.

A noter que la suite de cet article est privée et réservée pour les abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1537
Actualité

Remaniement surprise en Tunisie: Ministre écarté

26 mai 2024
Le chef d'État tunisien, Kais Saïed, a surpris tout le monde en opérant un remaniement gouvernemental inattendu ce samedi 25 mai. Un communiqué de la présidence tunisienne, publié sans justification,…
example 1535
Actualité

« Le chien, le nouvel enfant familial »

26 mai 2024
"« Prenez soin de notre bébé, il risque surement de se mettre à pleurer. Voici son jouet préféré... », ce sont les consignes que reçoit habituellement Laetitia Lacote, âgée de…