×
google news

« Procès vendetta Bastia-Poretta ouvre à Aix »

Une tragédie a eu lieu le 5 décembre 2017 à la fin de la matinée, quand deux individus se sont effondrés après avoir été ciblés par des tirs de Kalachnikov à l’extérieur de l’aéroport de Bastia-Poretta. L’individu masqué qui a ouvert le feu a ensuite sorti une autre arme, un pistolet automatique, et a tiré plusieurs balles en direction des deux hommes. Il s’est enfui une minute après l’incident dans une voiture Golf noire qui l’attendait, moteur allumé. Le chauffeur a rassuré les témoins sur place, affirmant qu’il s’agissait d’une scène de film. Malheureusement, c’était bel et bien réel. Antoine Quilichini, surnommé « Tony le Boucher », 49 ans, a succombé à ses blessures immédiatement. Il avait prévu d’accueillir son ami Jean-Luc Codaccioni, 54 ans, de retour d’un court séjour à Paris. Jean-Luc Codaccioni décédera quelques jours après à l’hôpital. Les deux hommes étaient des confidents proches de Jean-Luc Germani, dirigeant d’un des deux clans en guerre pour l’héritage de la Brise de mer, une bande mafieuse formée à la fin des années 70 à Bastia. Peu après l’incident, Christophe et Richard Guazzelli, âgés de 26 et 28 ans, ont été arrêtés. Leur père avait été tué en 2009 et ils étaient convaincus que sa mort était l’œuvre du clan Germani. Christophe, l’ancien footballeur et plus jeune des frères, a été rapidement suspecté d’être à l’origine de l’attaque.

Lundi 6 mai, le procès de la célèbre vendetta débute à la cour d’assises des Bouches-du-Rhône, à Aix-en-Provence. Seulement seize des dix-sept accusés seront présents pour le procès – le dix-septième, Jean-Louis Andreani, a été tué récemment. Parmi eux se trouvent les frères Guazzelli ainsi que deux autres fils de défunt « parrains » qui ont perdu la vie de manière violente : Jacques Mariani, le fils de Francis (âge de 58 ans) et Ange-Marie Michelosi (âge de 35 ans) qui porte le nom de son père. Leur histoire partagée leur a valu le surnom de « clan des orphelins » parmi les enquêteurs.

La personne la plus énigmatique de ce sinistre cas n’est ni un fils ni un petit-fils de mafieux corse, ni un homme, et en fait, elle n’est même pas originaire de la Corse. Elle est une femme et ancienne gardienne de la prison de Borgo, nommée Cathy Sénéchal. La « matonne » de 48 ans, mère de cinq enfants, est devenue la vedette de l’adaptation cinématographique de cette affaire, Borgo, qui est sortie le 17 avril.

Cathy assume sans hésitation d’avoir porté « le baiser de la mort » à Jean-Luc Codaccioni en allant le saluer à son arrivée à l’aéroport, permettant ainsi à ses assassins de l’identifier. Elle affirme avoir été embauchée pour accomplir cette tâche, une mission qu’elle a remplie. Alors que la promesse d’une « somme à six chiffres » a influencé sa décision, Cathy a confié aux enquêteurs que c’était également la recherche d’excitation dans sa vie qui l’a poussée à agir. Elle a raconté : « Venir de Paris, ne parler aucun corse et se retrouver au milieu d’une affaire comme celle-ci, c’est quand même fort ! ».

Il reste encore 72.78% de cet article à découvrir. La continuation est exclusivement pour les abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1594
Actualité

Manifestations en Arménie contre premier ministre

27 mai 2024
La contestation en Arménie concernant la cession de terrains à l'Azerbaïdjan, qui a débuté le mois dernier, persiste. Le 26 mai, un rassemblement notable a eu lieu à Erevan, la…
example 1592
Actualité

« Cinq cafés-vélos en France, Belgique »

27 mai 2024
Que vous soyez tout crotté du coureur ou marchant avec un ordinateur sous le bras, vous serez toujours accueilli avec bonheur dans un café-vélo. Ces endroits chaleureux sont très appréciés…
example 1591
Actualité

« Pilotes de ligne: casser l’accessibilité »

27 mai 2024
Ma première expérience de vol en avion a eu lieu avec mon père, lui-même détenteur d'une licence de pilote privé, lorsque j'avais cinq ans. J'ai passé une grande partie de…