×
google news

Jeu vidéo remplit salles concert

Onze musiciens et un directeur d’orchestre ont donné vie aux quatre saisons sur la scène du Bataclan à Paris le 3 mai. Ces saisons n’étaient pas celles de Vivaldi, mais de la bande son du jeu vidéo, Stardew Valley. Ce jeu, qui a attiré 30 millions de joueurs depuis 2016, alterne entre diverses saisons tout au long de l’année. Sa particularité est qu’il a été créé par un seul individu, l’Américain Eric Barone, un musicien frustré devenu développeur de jeux vidéo.

« Aujourd’hui, Eric partage une caractéristique avec Taylor Swift : les billets pour ses concerts peuvent se vendre en moins de deux minutes », note Gaetano Fazio, l’organisateur du concert Stardew Valley : Festival of Seasons avec la compagnie SOHO Live qu’il a créée à Tokyo. « C’est ce qui s’est produit quand nous avons commencé à vendre des billets pour les douze premiers concerts. Maintenant, la tournée compte 63 concerts à travers le monde. Los Angeles, Seattle, Melbourne, Séoul, Berlin… tous sont complets, sauf un », explique l’Italien.

La bande son du jeu consiste en des morceaux apaisants et rythmés avec des sons de synthétiseurs « lo-fi ». Pour le concert, ces morceaux ont été réarrangés pour un orchestre classique, en l’occurrence l’Ensemble Symphonic Orchestra d’Italie.

Le public, principalement âgé de vingt à quarante ans, était immergé dans l’ambiance du jeu. Certains ont apporté des légumes en peluche, tandis que d’autres ont porté des salopettes pour se fondre dans l’ambiance rurale et américaine du jeu. Les lieux, personnages et moments phares du jeu sont ressuscités grâce à une narratrice qui introduit les medleys.

Les communautés de fans se réunissent autour de ce phénomène.

Fanny Rebillard, une experte en muséologie spécialisée dans les jeux vidéo et l’auteure de « La Musique dans Zelda » (Third, 2021) qui est également doctorante au Game Lab à l’Université de Liège en Belgique, note que l’attrait pour les fans est souvent autant sur l’écoute de la musique que sur la célébration d’une culture ou le fait de se retrouver dans une salle pour être soi-même. Elle ajoute que les fans réalisent qu’il y a des milliers d’autres personnes ayant les mêmes souvenirs et émotions qu’eux.

Par ailleurs, Aâdil Tayouga, directeur du département de « licencing and business strategy » chez Bandai Namco, souligne que les principaux éditeurs de jeux vidéo cherchent également à rassembler leurs communautés de fans et à se reconnecter avec eux lors de ces événements physiques. Il ajoute que cette tendance existait déjà, mais que depuis la pandémie de Covid-19, elle est devenue globale afin de diversifier les grandes licences.

Remarque: Cet article n’est pas entièrement disponible. La poursuite de la lecture est réservée aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1535
Actualité

« Le chien, le nouvel enfant familial »

26 mai 2024
"« Prenez soin de notre bébé, il risque surement de se mettre à pleurer. Voici son jouet préféré... », ce sont les consignes que reçoit habituellement Laetitia Lacote, âgée de…
example 1530
Actualité

« Guerre Ukraine: Morts, Blessés, Disparus à Kharkiv »

26 mai 2024
Le live a également été animé par Charlotte Herzog, Dorian Jullien, Agnès Gautheron, Romain Del Bello, Gabriel Coutagne, Fatoumata Sillah, Solène L'Hénoret et Charles Deleare, avec en plus Audrey Delaporte…
example 1528
Actualité

Décès de Hugues Gall, ex-directeur Opéra

26 mai 2024
L'Opéra de Paris a rendu hommage à son ex-directeur, Hugues Gall, suite à l'annonce de son décès à l'âge de 84 ans par l'Académie des Beaux-Arts, dont il était un…