×
google news

« Émotion à Châteauroux après meurtre d’adolescent »

Des piles de roses blanches marquent l’endroit où Matisse, 15 ans, s’est effondré le samedi 27 avril à environ 17 h 45, dans le quartier Saint-Denis de Châteauroux, après avoir été poignardé plusieurs fois à la poitrine. Les secours ont pris en charge la victime, qui est décédée plus tard dans la soirée. Au même moment, un adolescent soupçonné d’être l’agresseur a été arrêté par la police et mis en garde à vue.

Une enquête pour « tentative de meurtre volontaire » a été lancée. Selon le parquet de Châteauroux, l’accusé est un Afghan de 15 ans. Sa mère, âgée de 37 ans, est également suspectée d’avoir participé à l’incident, car elle se trouvait présumément sur les lieux lors du meurtre. Elle a également été mise en garde à vue. Pour l’instant, les circonstances exactes de l’agression restent floues.

Le suspect était déjà sous enquête dans deux affaires pénales distinctes, dont la plus récente concernait un « vol avec violence aggravée », soit le vol d’un téléphone portable sous la menace d’un couteau. Le jeune homme avait été mis en examen pour ce crime et placé sous contrôle judiciaire par un juge d’instruction le 22 avril. La procureure, Agnès Auboin, souligne que la mise sous contrôle judiciaire était la seule mesure de sécurité possible compte tenu de son âge et de l’absence de condamnation antérieure.

L’appel à une réponse plus ferme se fait entendre.

L’adolescent suspect et sa mère ont comparu devant un juge lundi après-midi dans l’attente du lancement d’une enquête judiciaire. D’après la procureure, le terrible homicide de Matisse n’a aucun lien avec les actes précédents qui ont entraîné la mise en examen du suspect. De plus, le profil Facebook du père du défunt Matisse déborde d’hommages et de messages de soutien émouvants. Il a souligné la tragédie de la perte d’un jeune de 15 ans innocent abattu en plein cœur dans une ville réputée paisible, et éventuellement commis par un de ses pairs. Matisse, son fils, venait tout juste de commencer son apprentissage en tant que chef dans un restaurant différent de celui de son père à Châteauroux.

Ce forum public est également le lieu où certains se remémorent du décès tragique de Maxime, 25 ans, qui a connu un sort similaire dans les rues de Châteauroux en juillet 2021. A la suite de sa mort, une marche de protestation avait été organisée. Son assaillant, qui était alors âgé de 17 ans, a finalement été condamné à une peine de sept ans de prison en novembre 2023, une sanction qui a été jugée scandaleusement clémente par les proches de la victime. Sur le même réseau social, beaucoup réclament justice et une sanction plus sévère pour les coupables.

Seuls les abonnés peuvent lire les 33,75% restants de cet article.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1594
Actualité

Manifestations en Arménie contre premier ministre

27 mai 2024
La contestation en Arménie concernant la cession de terrains à l'Azerbaïdjan, qui a débuté le mois dernier, persiste. Le 26 mai, un rassemblement notable a eu lieu à Erevan, la…
example 1592
Actualité

« Cinq cafés-vélos en France, Belgique »

27 mai 2024
Que vous soyez tout crotté du coureur ou marchant avec un ordinateur sous le bras, vous serez toujours accueilli avec bonheur dans un café-vélo. Ces endroits chaleureux sont très appréciés…
example 1591
Actualité

« Pilotes de ligne: casser l’accessibilité »

27 mai 2024
Ma première expérience de vol en avion a eu lieu avec mon père, lui-même détenteur d'une licence de pilote privé, lorsque j'avais cinq ans. J'ai passé une grande partie de…