×
google news

« Parlement européen limite ambitions PAC environnementales »

Dans un délai impressionnant de moins d’un mois et demi, une révision de la politique agricole commune (PAC) a été adoptée par les Européens, qui a véritablement assoupli les restrictions environnementales. Cela est survenu suite aux protestations des agriculteurs et céréaliers en France, Allemagne, Pays-Bas, Grèce, Italie, Espagne et Pologne en début d’année. Suite à ces manifestations, la Commission a suggéré plusieurs modifications à la PAC le 15 mars. Ces modifications ont été approuvées, comme prévu, par le Parlement européen le 24 avril avec 425 votes en faveur, 130 opposés, et 33 abstentions.

La députée européenne LR Anne Sander a salué cette décision, la considérant comme un soulagement pour les agriculteurs submergés par la bureaucratie, et une revalorisation de la production. En effet, au nom de la simplification et de la réduction des charges administratives, les Vingt-Sept ont en fait décidé de démanteler certaines des mesures phares prises dans le but de « verdir » la PAC.

Des obligations telles que celle de mettre une portion de terres en jachère en y créant des mares ou en y plantant des haies ont été annulées. Les agriculteurs ne seront plus contraints à la rotation des cultures. L’interdiction de laisser les sols nus pendant les périodes « sensibles » pour éviter l’érosion, ainsi que les restrictions sur le labour ont été assouplies. De plus, les éleveurs qui se reconvertissent ne seront plus soumis à l’obligation de conserver des prairies permanentes.

« Il était impossible de débattre » conclut le texte.

En vertu des nouvelles règles, l’activation de la clause de force majeure, qui libère les agriculteurs de certaines obligations lors d’évènements tels que les épidémies animales, sera désormais plus facile. Dans le même temps, une nouvelle exception sera introduite pour alléger les bonnes pratiques environnementales lors de phénomènes climatiques extrêmes.

Concernant les petites fermes de moins de 10 hectares – qui constituent 65 % des exploitants et reçoivent 11 % des aides – elles seront exemptées de contrôles et de sanctions, leur permettant ainsi de se soustraire à leurs engagements écologiques sans crainte de pénalités.

Pascal Canfin, président de la Commission de l’environnement du Parlement européen, a déclaré que le détail de la réforme de la PAC était moins crucial que la réforme elle-même et l’urgence d’agir. Bien qu’il reconnaisse que certaines modifications visant à simplifier le système étaient justifiées, il a également souligné que l’élimination des obligations de jachère marque un retour en arrière après une décennie de verdissement de la PAC.

Note: le restant de l’article (46,21%) est uniquement accessible aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1369
Actualité

« Nos Suggestions de Lecture Raccourcies »

23 mai 2024
Cette semaine, le monde littéraire se trouve dans une vision hallucinatoire. Nous explorons le chef-d'œuvre de l'écrivain iranien Sâdeq Hedâyat (1903-1951), une transe opiacée rehaussée par une traduction rafraîchie ;…
example 1366
Actualité

« Canicule sévère écrase New Delhi, Inde »

23 mai 2024
Les températures dans la capitale indienne, New Delhi, et le nord du pays, fluctuent entre 45 et 47 degrés Celsius, rendant les parcs populaires vides, à l'exception des chiens qui…
example 1363
Actualité

Hôpital Enfants Tours Évite Surchauffe Été

23 mai 2024
Le 23 mai marque un tournant significatif pour Clocheville. Un des quatre systèmes de refroidissement défectueux de l'hôpital pédiatrique de Tours (Indre-et-Loire) devait dès lors être remplacé. Cette nouvelle machine,…