×
google news

Base militaire bombardée en Irak

De nouvelles informations indiquent qu’un « bombardement » a eu lieu dans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 avril sur une base militaire au centre de l’Irak. Cette base héberge des troupes de l’armée et d’anciens groupes paramilitaires pro-Iran appelé Hachd al-Chaabi, désormais intégrés dans les forces militaires régulières, selon deux sources de sécurité.
Un responsable militaire et un membre du ministère de l’Intérieur, contactés par l’Agence France-Presse (AFP), n’ont pas été en mesure d’établir l’identité des auteurs de ce bombardement aérien qui a pris pour cible la base de Calso, située dans la province de Babylone. Ils n’ont pas non plus pu confirmer s’il s’agissait d’une attaque de drone. Le représentant du ministère de l’Intérieur a signalé « un décès et huit blessés » parmi les troupes présentes à la base. De son côté, le responsable militaire a mentionné trois blessures parmi les soldats de l’armée irakienne.
Le représentant militaire a également précisé : « à la suite du bombardement, des explosions ont eu lieu dans les dépôts contenant l’équipement. La recherche de blessés est toujours en cours alors qu’un incendie continue de ravager certains secteurs ».
Selon le membre du ministère de l’Intérieur, le bombardement visait spécifiquement la direction des véhicules blindés du Hachd al-Chaabi. « L’explosion a affecté l’équipement, l’armement, les véhicules », a-t-il déclaré.
Ce bombardement non revendiqué se produit dans un climat régional tendu, exacerbé par le conflit à Gaza entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas, chacun soutenu par divers alliés régionaux et internationaux.

Les frappes, qui ont été attribuées à Israël, ont ciblé tôt le vendredi en Iran un secteur proche d’une base militaire dans la région d’Ispahan. Le 13 avril, Téhéran avait répondu de manière inédite par une attaque de drones et de missiles contre Israël, en représailles à une attaque précédente qui avait anéanti son consulat à Damas, tuant sept de ses militaires, dont deux officiers supérieurs.
Le Hachd al-Chaabi est un élément crucial de l’appareil de sécurité officiel irakien qui est sous la direction du Premier ministre. Cependant, cette organisation comprend plusieurs groupes armés pro-Iran qui ont également lancé certaines attaques, à la fois en Irak et en Syrie, contre les forces armées américaines déployées dans le cadre d’une coalition internationale contre le djihadisme.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1614
Actualité

« Lutte contre le crime: statut italien »

27 mai 2024
Le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a annoncé le 28 avril son souhait d'adapter le statut du "repenti" à l'image de la loi italienne. Cette déclaration a rapidement été…
example 1612
Actualité

« Plus de 200 arrestations en Arménie »

27 mai 2024
La police d'Arménie a déclaré, le lundi 27 mai, avoir arrêté plus de deux centaines de protestataires contre le gouvernement qui essayaient de barrer des voies de communication principales de…