×
google news

Promesse d’aide de 2 milliards pour Soudan

L’aide de plus de 2 milliards d’euros destinée au Soudan, en proie à la guerre depuis un an, a été annoncée lors d’une conférence humanitaire à Paris le lundi 15 avril. Le président français, Emmanuel Macron, a déclaré que plus de 2 milliards d’euros allaient être mobilisés, indiquant que seuls 190 millions d’euros d’engagements avaient été enregistrés avant le début de la réunion. Les pays de l’Union européenne (UE) contribueront à hauteur de 900 millions d’euros – dont 110 millions seront versés par la France.

La conférence coprésidée par la France, l’Allemagne et l’UE visait à mettre en lumière cette « crise oubliée », ont souligné le ministre français des affaires étrangères, Stéphane Séjourné, son homologue allemande, Annalena Baerbock, le haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères, Josep Borrell, et le commissaire européen à la gestion des crises, Janez Lenarcic.

Séjourné a regretté la souffrance infligée aux Soudanais par une guerre dévastatrice depuis un an, qui n’engendre que le chaos. Les Soudanais souffrent aussi de l’oubli et de l’indifférence. C’est là le but de nos réunions d’aujourd’hui : rompre le silence autour de ce conflit et mobiliser la communauté internationale. Borrell croit que seule la pression internationale peut inciter les parties en conflit à entamer des négociations.

Mme Baerbock a rencontré des femmes soudanaises et a exprimé une profonde préoccupation pour leur « détresse inexprimable », la carence « universelle » des Soudanais et leur impression d’être délaissés. En outre, la ministre d’Allemagne a regretté l’échec des nombreuses tentatives de médiation. « Notre aspiration est de parvenir à une meilleure collaboration », a-t-elle insisté, appelant la communauté globale à « agir ensemble en vue de faire asseoir les combattants à la table de pourparlers et accomplir un cessez-le-feu ».

« Actes de guerre et crimes envers l’humanité »
La guerre au Soudan a démarré le 15 avril 2023 entre les troupes fidèles au dirigeant de l’armée, Abdel Fattah Al-Bourhane, et celles de Mohammed Hamdan Daglo, son ancien collaborateur et leader des Forces de soutien rapide (FSR, paramilitaires). Le conflit a causé la mort de milliers de personnes et déclenché une calamité humanitaire.

« C’est au-delà d’un conflit entre deux factions adverses. C’est une guerre contre la population soudanaise (…). Les assauts sauvages qui tuent, mutilent et terrorisent les civils pourraient se révéler être des actes de guerre et des crimes envers l’humanité », a supposé Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU, lundi.

Par votre soutien…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1292
Actualité

« Résumé Mardi: Guerre en Ukraine Direct »

22 mai 2024
Le live a été animé par plusieurs personnes dont Agnès Gautheron, Gabriel Coutagne, Fatoumata Sillah, Solène L’Hénoret et Audrey Delaporte qui a pris des photos. Nous avons une série d'articles,…
example 1284
Actualité

Crise climatique: Jugement historique tribunal maritime

21 mai 2024
La crise climatique impactant les petites îles a été reconnue, marquant une avancée significative dans la lutte contre le réchauffement climatique et la préservation des océans. La juridiction internationale du…