×
google news

« New York paie pour voiles retirés »

La ville de New York a convenu de débourser une somme de 17,5 millions de dollars, soit environ 16,3 millions d’euros, pour une affaire impliquant des milliers de personnes forcées à retirer leur couvre-chef religieux pour des photos d’identification judiciaires, communément appelées mugshots. Un accord est en attente d’approbation judiciaire à la suite d’une action collective initiée en 2018 par Jamilla Clark et Arwa Aziz, deux femmes musulmanes qui ont affirmé avoir ressenti de l’humiliation lorsque les agents de police les ont contraintes à enlever leur voile.

Chaque femme avait initialement des plaintes distinctes. En janvier 2017, l’ancien époux de Jamilla Clark avait rapporté une violation d’une ordonnance de protection de sa part. Suite à son arrestation, un agent de police du QG de New York l’a photographiée sans son voile. Selon la plainte, Clark, comme beaucoup de femmes musulmanes pour qui le voile est un pilier de leurs croyances religieuses, s’est sentie nue et violée sans celui-ci. Elle aurait pleuré et supplié de pouvoir remettre son voile tandis que son portrait était capturé, stocké dans une banque de données en ligne et dans son dossier papier, puis montré à plusieurs agents masculins.

Quant à Aziz, la plainte indique qu’elle s’est sentie « brisée ».

Arwa Aziz, une habitante de Brooklyn, a été arrêtée en août 2017 après que sa belle-sœur ait obtenu une mesure de protection contre elle. Durant son incarcération, Mme Aziz a supplié les fonctions de police de lui laisser légèrement décaler son hijab pour révéler la base de ses cheveux et ses oreilles pour la photo de mise en détention. La réclamation souligne que Mme Aziz, sans voile, en larmes et entourée d’hommes qui n’étaient pas de sa famille, s’est sentie dévastée.

Les deux femmes ont reçu une compensation au titre du premier amendement de la Constitution américaine qui garantit la liberté d’expression et religieuse. Selon un communiqué cité par le New York Times, Mme Clark a exprimé son bonheur d’avoir aidé à rendre justice à des milliers de New-yorkais.

Les indemnités financières, qui après déduction des coûts administratifs et des honoraires d’avocat s’élèvent à un peu plus de 13 millions de dollars, seront partagées entre les environ 3 600 personnes éligibles. Si vous avez été forcé de retirer votre voile religieux pour une photo pendant votre détention par le service de police de New York entre le 16 mars 2014 et le 23 août 2021, vous bénéficierez d’un paiement compris entre 7 824 et 13 125 dollars », énonce le site des avocats de Mme Clark et Aziz.

L’accès à la suite des détails de l’article est réservé aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1383
Actualité

Projet de réforme audiovisuelle repoussé

23 mai 2024
Le plan de fusion des médias publics soutenu par Rachida Dati, la ministre de la Culture, est en retard. Son évaluation à l'Assemblée nationale a été différée le jeudi 23…
example 1379
Actualité

« Couple sino-russe: pas de divorce imminent »

23 mai 2024
Au cours du printemps 2024, Xi Jinping a réitéré son implication dans le conflit européen, se positionnant clairement du côté de la Russie. Le dirigeant chinois a l'intention d'assurer son…