×
google news

« World of Warcraft », « Diablo », « Starcraft » Retournent en Chine

Depuis janvier 2023, Blizzard, une entreprise américaine n’avait pas d’autorisation pour opérer sur le marché chinois, qui est le deuxième plus bénéfique dans le monde du jeu vidéo, générant environ 41 milliards d’euros (soit 44 milliards de dollars) en 2023. Cela a été dû à un désaccord avec NetEase, l’éditeur local, qui a décidé de ne pas renouveler le partenariat avec le propriétaire de franchises bien connues telles Diablo, Starcraft, World of Warcraft et Overwatch.

Cependant, après une année de négociations, Blizzard, récemment acquis par Microsoft et NetEase sont parvenus à s’entendre sur la voie à suivre, selon une déclaration faite par les deux entreprises le 9 avril.

Dans un message adressé aux gamers chinois sur le réseau social Weibo, ils ont néanmoins annoncé que les jeux de Blizzard ne seraient pas disponibles avant l’été, le temps nécessaire pour résoudre les problèmes techniques relatifs à la reprise des activités en ligne. Cela donnera l’opportunité aux joueurs chinois de faire l’expérience de Diablo IV, lancé au moment où les tensions étaient au plus haut entre les deux entreprises.

Le premier accord entre Blizzard et NetEase date de 2008. Dû à la restriction du marché chinois aux éditeurs étrangers, Blizzard a dû utiliser le portail Internet populaire 163.com, mis en place par NetEase, pour diffuser ses jeux.

Le succès fulgurant de World of Warcraft et des autres jeux de Blizzard en Chine a aidé NetEase à se hisser au sommet du monde des jeux vidéo, devenant le deuxième plus grand acteur du secteur dans le pays, juste derrière Tencent. Depuis, NetEase a commencé à créer ses propres jeux, y compris Diablo Immortal pour Blizzard, qui a été très rentable, bien que largement critiqué par les joueurs occidentaux lors de son lancement en 2022.

NetEase a décidé de mettre un terme à son partenariat avec Blizzard, une société américaine, en janvier 2023 pour des raisons inconnues. NetEase a exprimé sa déception envers son ex-partenaire en soulignant l' »indifférence » des Américains.

L’arrêt des serveurs chinois de World of Warcraft a provoqué la colère et la tristesse parmi les fans du jeu en ligne. Cependant, la démolition de la hache géante inspirée du jeu, qui était auparavant exposée devant les bureaux de l’entreprise à Hangzhou, a été largement diffusée et appréciée sur Douyin, l’équivalent chinois de TikTok.

Le montant de l’accord qui a permis de résoudre le conflit et de rétablir les relations entre les deux entreprises n’a pas été divulgué. En revanche, ils ont indiqué qu’un des bénéfices de cet accord serait que Microsoft, qui a acquis Blizzard en octobre 2023, publiera désormais les jeux de NetEase à travers le monde. Phil Spencer, le PDG de Microsoft Gaming, a affirmé : « Nous cherchons des solutions pour publier plus de nouveaux titres sur Xbox ».

Cela pourrait offrir à NetEase une nouvelle opportunité de croissance internationale. Comme d’autres grandes entreprises technologiques chinoises, NetEase a traversé une période difficile en raison des régulations gouvernementales imposées aux jeux en ligne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1537
Actualité

Remaniement surprise en Tunisie: Ministre écarté

26 mai 2024
Le chef d'État tunisien, Kais Saïed, a surpris tout le monde en opérant un remaniement gouvernemental inattendu ce samedi 25 mai. Un communiqué de la présidence tunisienne, publié sans justification,…
example 1535
Actualité

« Le chien, le nouvel enfant familial »

26 mai 2024
"« Prenez soin de notre bébé, il risque surement de se mettre à pleurer. Voici son jouet préféré... », ce sont les consignes que reçoit habituellement Laetitia Lacote, âgée de…