×
google news

« Macron assume responsabilités françaises génocide Rwanda »

« Emmanuel Macron, le président français, a affirmé le 7 avril qu’« la France assume tout et exactement cela dans les termes que j’ai utilisés » le 27 mai 2021, lors du 30ème anniversaire du génocide au Rwanda. Pendant sa visite à Kigali, il avait reconnu les responsabilités de la France dans les horribles massacres qui ont tué, principalement des tutsis, entre avril et juillet 1994.

Malgré son acceptation des actions de la France, il avait tenu à préciser que Paris n’était pas complice des hutus qui ont perpétré le génocide. Macron n’avait pas présenté d’excuses formelles, tout en exprimant l’espoir d’être pardonné par les survivants du génocide.

Il a aussi remercié le président Paul Kagame pour son accueil et sa volonté d’écrire ensemble une nouvelle page de l’histoire des relations franco-rwandaises. Macron a stipulé que ses paroles de reconnaissance n’ont pas changé depuis.

L’Elysée a affirmé le jeudi que le président Macron pense que la France aurait pu, avec ses alliés en Europe et en Afrique, empêcher le génocide de 1994 mais qu’elle n’a pas fait l’effort nécessaire pour cela. Ces mots ont été interprétés comme une reconnaissance supplémentaire des responsabilités de la France dans le génocide, bien que le président n’ait pas utilisé ces mots exacts lors de son discours le dimanche suivant. »

Selon Paul Kagame, qui a pris la parole dimanche, le génocide des Tutsi a été aggravé par l’abandon de la communauté internationale. Suite à la tragédie, le Rwanda s’est senti profondément humilié. Kagame, à la tête du Front patriotique rwandais (FPR) en juillet 1994, a mis fin aux massacres.

L’anniversaire de 30 ans du génocide à Kigali a été commémoré en présence du ministre français des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné, et du secrétaire d’État chargé de la mer, Hervé Berville, qui est né au Rwanda, représentant le président Emmanuel Macron.

Dans son message vidéo, le président français a exprimé son souhait de continuer à progresser ensemble avec le Rwanda. Ce partenariat, selon lui, ne peut pas exister sans une prise de responsabilité du passé. Il a insisté sur l’importance d’une analyse continue et rigoureuse du passé par les historiens.

Un rapport historique, dirigé par Vincent Duclert et publié en 2021, a établi de « lourdes et accablantes responsabilités » de la France dans le génocide des Tutsi, soulignant l' »aveuglement » du président socialiste de l’époque, François Mitterrand, et de son entourage face à la déviation raciste et génocidaire du gouvernement hutu soutenu par Paris.

La question du rôle français lors du génocide rwandais a conduit à une tension dans les relations diplomatiques entre la France et le Rwanda, entraînant une rupture entre 2006 et 2009. La visite de Macron à Kigali en 2021 et ses déclarations sur place ont marqué une réconciliation avec Paul Kagame, qui a longtemps reproché à la France son implication.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1384
Actualité

« Cauet en vue pour agressions sexuelles »

23 mai 2024
Sébastien Cauet, animateur de renom, est en détention préventive depuis mercredi dans le contexte d'une enquête qui l'accuse de viols et d'agressions sexuelles, des allégations qu'il réfute, nous l'a-t-on révélé…
example 1383
Actualité

Projet de réforme audiovisuelle repoussé

23 mai 2024
Le plan de fusion des médias publics soutenu par Rachida Dati, la ministre de la Culture, est en retard. Son évaluation à l'Assemblée nationale a été différée le jeudi 23…