×
google news

Première ministre islandaise candidate à présidence

Katrin Jakobsdottir, l’actuelle cheffe du gouvernement islandais, a fait savoir le vendredi 5 avril qu’elle abandonne son poste de première ministre pour se présenter comme candidate à la présidence lors des éléctions du premier juin. A 48 ans, Jakobsdottir dirige une coalition de gauche à droite qui a été en place depuis 2017 en Islande. En 2021, son parti, le Mouvement Gauche-Verts, et les deux autres partis de la coalition ont conclu un accord pour se maintenir au pouvoir pendant quatre années supplémentaires suite à leur victoire aux élections législatives.

Jakobsdottir a rendu publique sa décision de se retirer du poste de première ministre et de briguer le poste de présidente par le biais d’une vidéo diffusée sur les plateformes de médias sociaux. ‘’En tant que présidente, je serais chargée de défendre les valeurs cardinales de la société islandaise, à la maison comme à l’étranger’’ a-t-elle déclaré. L’actuel président, Gudni Johannesson, en fonction depuis 2016, a annoncé plus tôt cette année qu’il ne chercherait pas à se faire réélire.

Issue d’une famille d’universitaires et de législateurs, Jakobsdottir est la deuxième femme à assumer le rôle de chef du gouvernement en Islande. Elle jouit d’une grande popularité dans le pays, contrairement à son parti. Au cours de son deuxième mandat, sa coalition a fortement mis l’accent sur le changement climatique. Elle a dû faire face à une augmentation considérable des éruptions volcaniques depuis l’automne 2023, provoquant l’évacuation de la ville portuaire de Grindavik.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1427
Actualité

« Loi fin de vie: Ressources palliatives d’abord »

24 mai 2024
La législation actuellement en discussion au Parlement concernant l'assistance à la mort, ne fait pas consensus, en particulier parmi les personnes âgées. Ce projet tente de pallier les peurs d'une…