×
google news

« Parcoursup: Familles contestent jugement scolaire »

L’étape finale de la procédure Parcoursup se conclut ce mercredi 3 avril, avant que les premières décisions ne soient rendues au début du mois de juin. Un deuxième chapitre s’ouvre alors : celui des contestations. En effet, de plus en plus de familles déposent des recours, mécontentes des résultats de leurs enfants. Les travaux d’Annabelle Allouch, sociologue de l’éducation, et de Delphine Espagno-Abadie, maîtresse de conférences en droit, se concentrent sur ces nouvelles formes de contestation. Leur recherche universitaire, « Contester Parcoursup », sera publiée le 5 avril par les Presses de Sciences Po.

Les deux spécialistes estiment que des dizaines de milliers de recours liés à Parcoursup sont déposés chaque année. Bien que le nombre de ces saisines ait augmenté, ils restent minoritaires. Pourquoi se focaliser dessus ? Selon Annabelle Allouch, explorer ces recours, déposés par un nombre croissant de familles, expose comment la relation entre les familles et l’établissement scolaire se transforme. Au lieu de seulement mettre en évidence les inégalités et la polarisation résultant des réformes récentes, s’intéresser aux contestations révèle comment les familles voient le système scolaire aujourd’hui, marqué par un fort sentiment d’injustice.

Ce sentiment d’injustice, et la colère qui en découle, peuvent avoir une influence significative sur la manière dont les jeunes interagissent avec les institutions à l’avenir, ainsi que sur leurs attitudes politiques et celles de leurs familles. Qu’en est-il de la nature des saisines qu’ils ont examinées ?

A.A. : Désormais, il existe des appels institutionnalisés qui sont légalement reconnus comme valides. Ils peuvent prendre plusieurs formes, comme les demandes informelles – par exemple, un e-mail envoyé par une famille à des responsables d’enseignement pour solliciter une place refusée dans un cours – ou alors, ils peuvent se présenter sous forme d’appels dits hiérarchiques – quand aucune option n’est acceptée, un appel peut être fait au rectorat qui en principe doit vous offrir une place conforme à vos préférences. Nous avons également remarqué une augmentation significative des demandes de médiation, notamment auprès du Défenseur des droits ou du médiateur de l’éducation nationale.
Enfin, le dernier genre d’appel est le recours judiciaire, qui est le plus complexe et le moins fréquent (environ 70 par an), mais aussi le plus achevé, face à un juge administratif. Certaines familles utilisent alors toutes les options juridiques disponibles pour contester la décision scolaire, comme jamais auparavant.
Il reste encore 67,77% de cet article à lire. La suite est réservée pour les souscripteurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1078
Actualité

« Dissolution d’une coordination critique au Mali »

18 avril 2024
Les dirigeants militaires du Mali ont proclamé la dissolution d'un groupe contestataire le mercredi 17 avril, l'accusant de conduite susceptible de perturber la paix publique et de porter atteinte à…
example 1077
Actualité

« ONU déplore trente civils tués en Centrafrique »

18 avril 2024
La Mission des Nations Unies en République centrafricaine a signalé que mercredi 17 avril, environ trente civils ont été tués lors d'attaques sporadiques survenant au cours des douze derniers jours…