×
google news

Quatre humanitaires tués à Gaza

Le lundi 1er avril, la mort de quatre employés humanitaires étrangers de l’organisation non gouvernementale américaine, World Central Kitchen (WCK), ainsi que leur conducteur palestinien a été annoncée par le ministère de la santé du Hamas. Leur véhicule a été visé par une attaque, soupçonnée d’être menée par Israël, dans le centre de la bande de Gaza.

Ces travailleurs humanitaires venaient de distribuer de la nourriture dans le nord de l’enclave palestinienne, apportée par bateau quelques heures plus tôt. Selon l’Organisation des Nations Unies (ONU), cette région est en proie à une menace de famine.

L’organisation américaine a partagé sur le réseau social X son chagrin suite à cet événement: « Nous avons été informés de la mort de membres de l’équipe de World Central Kitchen lors d’une attaque des Forces de défense israéliennes alors qu’ils travaillaient pour renforcer nos efforts humanitaires à Gaza. C’est une réelle tragédie. Les travailleurs humanitaires et les civils ne devraient JAMAIS être pris pour cible. JAMAIS ». Ils n’ont toutefois pas divulgué l’identité des victimes.

Initialement, le ministère de la santé du Hamas avait communiqué le décès de cinq « martyrs » qui ont été transportés à l’hôpital de Deir Al-Balah, suite à « une attaque israélienne sur un véhicule de World Central Kitchen ». Ils ont précisé que les victimes étaient de nationalité britannique, australienne et polonaise, la quatrième nationalité restant inconnue. Ils ont également mentionné que la cinquième personne était un conducteur et traducteur palestinien.

Concernant cet incident, l’armée israélienne a exprimé son intention de mener une enquête rétrospective « au plus haut niveau pour comprendre les circonstances ». Ils ont également affirmé avoir travaillé en étroite collaboration avec WCK pour la distribution d’aide alimentaire à Gaza.

L’organisation non gouvernementale américaine, WCK, est reconnue pour son engagement à fournir de l’aide à la bande de Gaza en expédiant des ressources par bateau depuis Chypre et en érigeant une jetée provisoire à Gaza. Au milieu du mois de mars, un premier navire a déchargé sa cargaison sous le contrôle de l’armée israélienne. Un reporter de l’Agence France-Presse (AFP) a observé à l’hôpital Al-Aqsa Martyrs de Deir Al-Balah cinq corps et trois passeports internationaux placés près des victimes, pour ainsi recycler ce contenu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1277
Actualité

« Livre Sur Journée Meurtrière d’Israël »

22 avril 2024
Née en 1994, Lee Yaron travaille comme journaliste pour Haaretz, un journal israélien de gauche que le gouvernement Netanyahu n'apprécie guère. Elle a acquis une certaine notoriété grâce à ses…
example 1276
Actualité

« Salut nazi d’un maire: justice saisie »

21 avril 2024
La préfète du Val-de-Marne a déclaré qu'elle allait porter l'affaire devant le procureur de Créteil à la suite du salut nazi effectué par le maire de Villeneuve-Saint-Georges, Philippe Gaudin, lors…
example 1275
Actualité

L’Ethiopie: Futur eldorado africain cryptomonnaies

21 avril 2024
Malgré une moitié de la population sans accès à l'électricité et une interdiction préalable des cryptomonnaies, l’Ethiopie se positionne pour devenir un pilier dans le minage de bitcoins en Afrique…