×
google news

« « Poisson d’avril »: le récit d’une coutume traditionnelle »

Pendaison de poissons dans le dos, diverses farces, plaisanteries réussies ou non, le 1er avril est considéré, particulièrement en France, comme la journée de la plaisanterie, bien que cette coutume soit également pratiquée à l’étranger. Alors, d’où provient cette tradition?

L’hypothèse la plus couramment admise est étroitement liée à un changement de calendrier. Du VIIème siècle jusqu’en 1564, la nouvelle année commençait le 25 mars, le jour de la Fête de l’Annonciation, selon l’édit de Roussillon du roi Charles IX. Cependant, cette date pouvait varier en fonction des régions.

Une harmonisation des calendriers a progressivement eu lieu dans toute l’Europe. Michel de l’Hospital, en préparant l’édit de Roussillon, a repris le concept utilisé par l’empereur du Saint-Empire romain germanique Charles Quint. Cette idée a été rendu universelle dans le monde chrétien par le pape Grégoire XV en 1622, fixant le début de l’année aau premier jour de janvier.

Cependant, une tradition bien établie remontant à l’époque romaine où les cadeaux étaient baptisés « étrennes » en l’honneur de la déesse Strena, impliquait que les Français s’offraient des présents pour célébrer le nouvel an, entre le 25 mars et le 1er avril. Cette tradition a persisté, mais dans un esprit humoristique. Les gens ont commencé à s’échanger des cadeaux qui se sont progressivement transformés en fausses offrandes, puis en farces et blagues pour marquer ce « faux » nouvel an.

Dans certains pays du nord de l’Europe comme l’Angleterre, le 1er avril est étroitement associé à la tradition médiévale de la « fête des fous », le carnaval, qui se déroulait à la fin du mois de mars. En anglais, cela se traduit par April Fool’s Day, littéralement « le jour des fous d’avril ».

Qu’en est-il du terme « poisson d’avril » ?

L’origine du « poisson d’avril » est très débattue. Pierre-Marie Quitard, dans son Dictionnaire des proverbes et des locutions proverbiales de la langue française publié en 1842, essaie de condenser différentes théories :
– L’évasion d’un prince lorrain : Selon une première hypothèse, un prince de Lorraine, emprisonné au château de Nancy par Louis XIII, aurait réussi à s’échapper un 1er avril en nageant à travers la Meurthe.
– Le début de la saison de pêche : une autre explication se rapporterait au commencement de la saison de pêche en début avril, à un moment où les poissons étaient rares et difficiles à capturer. La notion d’un « poisson d’avril » insaisissable pourrait donc faire référence à l’idée de tromper des gens naïfs en leur offrant un leurre qui leur glisse entre les doigts, tout comme les poissons échappent aux pêcheurs en avril.

D’après Pierre-Marie Quitard, Fleury de Bellingen, un grammairien du 17ème siècle, avait suggéré que l’origine de l’expression « poisson d’avril » pourrait être liée à la passion du Christ. Selon cette hypothèse, le poisson d’avril ferait référence à l’échange de Jésus entre Anne, Caïphe, Pilate et Hérode. C’est un fait que les pièces de théâtre médiévales reconstituaient souvent ces transferts d’autorité. Cependant, afin de respecter la figure de Jésus, ils l’auraient remplacée par celle du poisson – qui était aussi un symbole utilisé par les premiers chrétiens. Cependant, Quitard n’est pas entièrement convaincu de cette explication.

Une autre interprétation possible lie le « poisson d’avril » au zodiaque. Dans le calendrier zodiacal, avril correspond au signe des Poissons. Par conséquent, le poisson aurait été choisi pour symboliser la célébration d’avril.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 817
Actualité

« Marques dépensent 80 milliards sans ventes »

14 avril 2024
Selon une étude de la société indépendante de recherche Juniper Research, près d'un quart des dépenses publicitaires en ligne des marques est actuellement détourné par des arnaqueurs. Les entreprises espèrent…
example 816
Actualité

« Michel Sadelain honoré pour traitement cancer »

14 avril 2024
Le prestigieux "Oscar de la science", le Breakthrough Prize, a été décerné au scientifique franco-canadien Michel Sadelain le samedi 13 avril à Los Angeles. Reconnu pour ses travaux innovants dans…