×
google news

« Au sein de Bobines & Combines, le rapport social est le fil conducteur. »

L’alignement impeccable des machines à coudre Singer en exposition dans la vitrine indique nettement l’objectif de la boutique. Situé sur la rue Marcadet, ce magasin s’active entre couture, broderie et pinçage. Le bruit constant produit par les machines se propage même jusqu’à la rue. Assia Bietry a imaginé le concept de Bobines & Combines il y a environ quinze ans lors d’un spectacle de danse. « Nous avons créé nos propres costumes lors des spectacles dans une ambiance très chaleureuse. Alors, avec deux de mes amis, on a pensé à faire carrière dans ce domaine », se remémore-t-elle.

Assia quitte son poste dans le secteur de la communication événementielle et co-fonde Bobines & Combines avec Laurent Lacheze en juin 2010. Elle installe le magasin sur la rue de son quartier préféré, le 18e arrondissement de Paris, où elle vit. Les activités principales de la boutique comprennent des ateliers créatifs pour les enfants et les adultes et la réparation de vêtements. « Nos ateliers nocturnes nous permettent de fermer à 22 heures. J’ai également proposé un service de blanchisserie et de retouche », explique-t-elle.

Le magasin, peint en blanc, est avant tout un endroit vivant où les résidents du quartier, y compris les enfants, les mères et les voisins qui souhaitent réparer un jeans ou une robe, viennent se retrouver. Le but initial du projet était de rendre la couture accessible à tous afin de renforcer les liens sociaux. Assia Bietry organise rapidement des ateliers de couture dans trois magasins Ikea de la région parisienne. « Avant d’aller faire leurs achats, les parents nous laissent leurs enfants à qui nous enseignons les techniques de la couture avec de la feutrine », dit-elle.

En raison de la pandémie de Covid-19, toutes les activités sont suspendues. Cependant, Assia ne se laisse pas vaincre. « J’ai reçu un prêt de l’État et j’ai conservé mon équipe. Ensemble, nous avons conçu des cours interactifs en ligne et en direct. » Pendant ce temps, deux de ses amis, travaillant à l’hôpital Bichat et dans un Ehpad, l’ont appelée pour produire des blouses. La mairie du 18e arrondissement lui donne accès à la salle des fêtes, où sont installées des machines à coudre et des centrales vapeur, et des bénévoles viennent pour aider.

Start-up artisanale

C’est pendant cette tumultueuse période, qui aurait pu ruiner l’entreprise, que la couture revient à la mode. Contre toute attente, les vidéos font un tabac sur Instagram et TikTok. Les machines à coudre de grand-mère sont déballées chez les familles en confinement à la recherche d’activités et de sens. On commence par coudre des masques pour les enfants, puis on se met à fabriquer des housses de couette ou des robes. Ces cours en ligne se poursuivent aujourd’hui, alternant avec des ateliers de groupe en personne (uniquement sur rendez-vous), pour des événements comme des anniversaires ou des enterrements de vie de jeune fille, par exemple.

Il reste 53,32% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1175
Actualité

Élections: Plus de partis d’extrême-droite

20 avril 2024
Alors que l'élection approche, les candidats se préparent pour une éventuelle entrée au Parlement européen. Les sondages indiquent que les partis associés aux groupes Conservateurs et réformistes européens (ECR) et…
example 1174
Actualité

Base militaire bombardée en Irak

20 avril 2024
De nouvelles informations indiquent qu'un "bombardement" a eu lieu dans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 avril sur une base militaire au centre de l'Irak. Cette base héberge…
example 1173
Actualité

Trois otages camerounais libérés au Nigeria

20 avril 2024
Trois travailleurs humanitaires camerounais, associés à l'ONG française Première urgence internationale (PUI), qui ont été retenus en captivité pendant cent jours, ont été libérés le vendredi 19 avril. Ils avaient…
example 1171
Actualité

Pèlerinage juif limité en Tunisie, cause Gaza

20 avril 2024
Suite à l'éruption du conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l'évènement annuel du pèlerinage juif de la Ghriba à Djerba en Tunisie, qui a généralement…