×
google news

« Durcissement des règles pour le ‘visa doré’ grec »

Pour lutter contre la pénurie de logements, la Grèce a renforcé le dimanche 31 mars les restrictions concernant son programme connu sous le nom de « visa doré ». Ce programme octroie un permis de résidence aux citoyens des pays non européens en échange d’un investissement immobilier.

Initialement, lors de son lancement en 2014 en pleine crise grecque, lorsque l’immobilier était en chute libre et la construction en déclin, le montant de l’investissement nécessaire pour participer à ce programme était de 250 000 euros. Selon les changements présentés par le ministère des Finances le 22 mars, ce montant a désormais augmenté à 800 000 euros.

Dans les secteurs populaires tels que l’Attique (la région entourant Athènes), Thessalonique, Mykonos, Santorin et les îles ayant plus de 3 100 habitants, ce montant est aussi de 800 000 euros. Le ministre des Finances, Kostis Hatzidakis, a précisé que ces mesures font partie de la politique de logement du gouvernement visant à assurer un logement abordable et de qualité pour tous les citoyens en collaboration avec le secteur privé, tout en continuant de favoriser les investissements dans un environnement plus équilibré.

D’après les statistiques du ministère de l’Immigration, le programme a connu une demande sans précédent en 2023 avec 10 214 requêtes pour l’achat ou le renouvellement. Au cours de l’année précédente, 5 701 visas ont été octroyés, générant un investissement total d’un milliard d’euros. Il faut noter que des « visas dorés » sont aussi disponibles en Espagne et au Portugal.

Les ajustements apportés au « visa doré » par le gouvernement ont soulevé des objections parmi certains investisseurs. « Cela aura un effet néfaste sur les investissements. », s’est lamentée l’association grecque des corporations et entreprises, dans une correspondance adressée aux ministres de l’économie, Kostis Hatzidakis, et du développement, Kostas Skrekas.

Cependant, selon la Banque de Grèce, les loyers ont grimpé de 20% depuis que le pays s’est officiellement remis en 2018 d’une crise économique de dix ans, ce qui diminue le pouvoir d’achat des ménages. Pour faire face à cette crise du logement, le ministère des finances a également implanté des mesures encourageant la conversion des immeubles en résidences, la sauvegarde des immeubles historiques et l’interdiction de louer à court terme les propriétés obtenues grâce au visa doré.

D’autres nations européennes du sud touchées par la crise – Chypre, l’Espagne et le Portugal – ont opté pour des programmes semblables pour attirer les investissements.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1173
Actualité

Trois otages camerounais libérés au Nigeria

20 avril 2024
Trois travailleurs humanitaires camerounais, associés à l'ONG française Première urgence internationale (PUI), qui ont été retenus en captivité pendant cent jours, ont été libérés le vendredi 19 avril. Ils avaient…
example 1171
Actualité

Pèlerinage juif limité en Tunisie, cause Gaza

20 avril 2024
Suite à l'éruption du conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l'évènement annuel du pèlerinage juif de la Ghriba à Djerba en Tunisie, qui a généralement…
example 1170
Actualité

« Zelensky implore armes pour Ukraine »

20 avril 2024
Parcourir l'ensemble de nos articles, synthèses et documentaires au sujet du conflit en Ukraine Les écrits, le déchiffrage, et les analyses du « Monde » Ukraine dans le pétrin, Washington…