×
google news

Faux site ukrainien signalé par ministère

Le jeudi 28 mars, le département militaire français a condamné un faux site web sur X qui affichait son emblème officiel et invitait 200 000 Français à s’inscrire pour servir en Ukraine pour une rémunération de 5 000 euros. Le département a informé que le site était une imitation d’un site gouvernemental, promulguée par des utilisateurs malveillants sur les réseaux sociaux dans le cadre d’une campagne de désinformation.

Le site en question, qui n’était plus accessible en fin de matinée, demandait aux volontaires de fournir leurs informations de contact. Il précisait que les immigrants étaient prioritaires et proposait de converser avec le «Capitaine Paul, commandant d’unité».

Viginum, une agence française de lutte contre les ingérences numériques, a participé à l’enquête, a déclaré le cabinet du ministre Sébastien Lecornu à l’Agence France-Presse (AFP). Le cabinet a affirmé que les services du ministère travaillent en collaboration avec Viginum pour dévoiler cette opération d’information visant la France, dénonçant une usurpation d’un site officiel de l’armée de terre.

Selon une source gouvernementale contactée par l’AFP, le site a été désactivé par les autorités françaises. Un message du ministère a précisé que l’adresse http://sengager.fr est l’unique valide pour s’engager dans l’armée de terre. Aucune indication n’a été officiellement donnée par le ministère des armées sur l’identité des auteurs de la falsification.

Un haut représentant français a révélé à l’AFP que l’évidence démontrait clairement l’implication d’une entité russe ou pro-russe. Cette situation s’inscrit dans le contexte de la propagande qui laisse entendre que les troupes françaises se mobilisent pour entraîner un conflit en Ukraine contre la Russie. Il a illustré son argumentation en citant l’exemple de photos de convois militaires français, prétendant se diriger vers les frontières de l’Ukraine, qui ont été récemment partagées sur les médias sociaux.

« Tout s’aligne: le récit, l’approche, c’est une stratégie coordonnée », a-t-il poursuivi, tout en préservant son identité.

Après avoir longtemps résisté aux manœuvres informationnelles russes, la réaction de la France s’est intensifiée récemment, avec des dénonciations systématiques des nombreuses tentatives de déstabilisation qui visent le pays. Selon les responsables français, ces actions sont orchestrées par Moscou dans le but d’affaiblir le soutien public à la cause de l’Ukraine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1258
Actualité

Khamenei salue succès iranien en Israël

21 avril 2024
L'Ayatollah Ali Khamenei a exprimé sa satisfaction le dimanche 21 avril concernant les « réussites » qu'il estime avoir été réalisées par l'armée iranienne lors de l'assaut sans précédent sur…
example 1256
Actualité

Guerre Ukraine: Russie revendique prise localité

21 avril 2024
Nous vous invitons à lire tous nos articles, commentaires et couvertures journalistiques relatifs à la guerre en Ukraine. Les articles, les études approfondies et les éclairages fournis par Le Monde…