×
google news

Crise Haïti: Paris rapatrie 170 Français

Alors qu’Haïti traverse une crise grave, le ministère des affaires étrangères français a déclaré le mercredi 27 mars qu’il avait affrété plusieurs vols pour rapatrier plus de 170 citoyens français. En plus, le ministère a expliqué dans une déclaration qu’il avait également évacué environ 70 citoyens européens et d’autres nationalités. Ces individus, étant en situation vulnérable, ont été transportés par un navire de la marine nationale vers Fort-de-France, en Martinique.
Le dimanche précédent, le ministère avait annoncé l’organisation de vols spéciaux face à la montée de la violence des gangs à Port-au-Prince, capitale d’Haïti, et à l’arrêt des vols commerciaux vers cette ville. Environ 1 100 Français, dont beaucoup sont doubles nationaux, résident en Haïti, selon les informations du ministère.
D’après l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), plus de 33 000 personnes ont quitté la zone métropolitaine de Port-au-Prince en deux semaines pour échapper aux attaques, se dirigeant principalement vers le Grand Sud qui accueille déjà 116 000 déplacés.
L’Organisation des Nations Unies s’inquiète de cette crise humanitaire : environ cinq millions de personnes, soit presque la moitié de la population haitienne, sont confrontées à une insécurité alimentaire aiguë. Pour illustrer la gravité de la situation, Jean-Martin Bauer, directeur du Programme alimentaire mondial en Haïti, a déclaré le vendredi précédent que « Une personne sur deux a désormais faim. L’augmentation de la faim alimente la crise de sécurité qui secoue le pays. Des mesures urgentes sont nécessaires dès maintenant. » Pendant ce temps, les liaisons commerciales restent suspendues.

Déjà en proie à une grave instabilité politique et sécuritaire, Haïti a été confrontée à une escalade de violences depuis le début du mois, avec plusieurs gangs qui ont joint leurs efforts pour attaquer des points clés de Port-au-Prince. Le Premier Ministre Ariel Henry a donné sa démission le 11 mars, et des pourparlers sont en cours pour établir un gouvernement de transition.

L’instauration d’un conseil de transition présidentiel a été convenue lors d’une réunion d’urgence en Jamaïque avec la participation de divers pays, organisations et représentants haïtiens. Cependant, la mise en place de celui-ci se fait attendre. Cette entité sera notamment responsable de désigner un Premier Ministre par intérim. À l’heure actuelle, Haïti n’a ni Président ni Parlement, suite à l’assassinat du dernier Président, Jovenel Moïse, en 2021, et l’absence d’élections depuis 2016.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1256
Actualité

Guerre Ukraine: Russie revendique prise localité

21 avril 2024
Nous vous invitons à lire tous nos articles, commentaires et couvertures journalistiques relatifs à la guerre en Ukraine. Les articles, les études approfondies et les éclairages fournis par Le Monde…
example 1253
Actualité

J’ai dégusté des bugs… et ça m’a plu !

21 avril 2024
Laurent Veyet, avec un sourire espiègle, me dévisage et demande : "As-tu déjà consommé des insectes?" Je fronce les sourcils, me perdant dans une introspection rapide... A part cette mouche,…