×
google news

« Modèle hybride de l’école CY Design »

L’école de design CY a vu le jour suite à une brève conversation assez inattendue entre Dominique Sciamma, son fondateur, et François Germinet, l’ex-président de l’Université CY Cergy-Paris. Selon une plaisanterie de Sciamma, cette discussion a eu lieu en juin 2020 et son idée de créer une école de design était déjà en cours de conception. Aujourd’hui, l’école célèbre sa troisième année. Bien qu’elle soit une institution publique et professionnelle avec une compréhension globale du design, elle demande des frais de scolarité. Elle vise à former des designers « activistes » bien qu’elle soit proche de l’industrie. Elle offre une perspective neuve au milieu des écoles d’art et de design françaises, dont le paysage a été récemment chamboulé par une affluence d’établissements privés.

En février 2021, le directeur Sciamma a partagé le projet CY dans le cadre d’une tournée des installations situées à Saint-Germain-en-Laye, une ville de la région parisienne riche en histoire. L’école est située dans le parc luxuriant du château Saint-Léger, transformé en campus technologique et universitaire appelé iXCampus. Le bâtiment est partagé entre l’école, la société de voitures Mazda et plusieurs start-ups technologiques. Sciamma décrit une expansion prévue pour 2025, où un nouveau bâtiment sera ouvert à ses quelque 400 étudiants (qui pourraient augmenter à 600), une fois que le bruit de la construction aura diminué.

Une fois franchie l’entrée de l’école, le bruit des machines de l’atelier se fait entendre parmi les odeurs de bois, plâtre et plastique. Une quarantaine d’étudiants sont affairés autour d’équipements tels que des imprimantes 3D, des découpeuses, des scies, des thermoformeurs et diverses cintreuses. Certains étudiants, inscrits en première année d’un double cursus d’ingénieur informatique et design, une parmi les deux formations principales de l’école (d’une durée de six ans, en collaboration avec CY Tech, l’école d’ingénieurs de l’université), cherchent des idées avec pour matériau, d’anciens meubles universitaires et de la colle. Les autres étudiants, en première année de design global (un parcours de cinq ans pour obtenir finalement un master), esquissent avec leur crayon des idées de scénographie pour les événements de leur école. Plus de la moitié du temps dans les trois premières années de ce cursus est dédiée à l’apprentissage de compétences techniques clés telles que le graphisme, la peinture, la perspective, les maquettes, le modelage, le dessin, etc. Les étudiants consacrent également une part conséquente de leur temps à l’étude des sciences humaines et sociales (philosophie, sociologie, économie, histoire de l’art, etc.). La lecture de cette article est réservée aux abonnés pour ses 65.54% restants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1245
Actualité

« Projet loi fin de vie: Badinter soutiendrait »

21 avril 2024
La commission spéciale responsable de la préparation de l'examen du projet de loi sur l'accompagnement des patients en phase terminale commence ses travaux lundi à l'Assemblée nationale, avant la première…
example 1244
Actualité

« Nouvelles Cocasses et Tragiques de Couao-Zotti »

21 avril 2024
L'aspect inattendu est un élément central du nouveau livre de l'auteur beninois Florent Couao-Zotti, intitulé "Comment tuer dix fois un criminel...". Le titre pourrait laisser présager une suite de nouvelles…
example 1243
Actualité

« Parité politique: Acte deux, 80 ans après »

21 avril 2024
Huit décennies ont passé depuis que les femmes en France ont obtenu la citoyenneté, le 21 avril 1944 pour être précis. Cet accomplissement monumental a été proclamé par l'article 17…
example 1242
Actualité

« Soutenir l’opposition russe ordinaire »

21 avril 2024
Poutine maintient fermement son contrôle sur le pouvoir alors que le conflit en Ukraine perdure et que l'oppression en Russie s'intensifie. Cela peut sembler décourageant, mais ne serait-il pas préférable…