×
google news

Étienne de La Boétie : biographie

Partager sur Facebook

Sa vie Né en 1530 à Sarlat, proche de Bordeaux, il est le fils d’une famille de magistrats, son père étant le lieutenant du Sénéchal du Périgord.
Durant son enfance, il grandira au milieu de la bourgeoisie.
Mais, c’est à la mort de son père durant sa jeunesse qu’il va être envoyé chez son oncle.

Un oncle à qui il doit toute son éducation et qui le fera devenir ce qu’il sera.
À la fin de sa jeunesse, il s’éprend pour la philosophie.
Il écrira dès lors plusieurs textes en français, en latin et en grec.
Grâce à sa grande maîtrise des langues et son amour pour la philosophie, il deviendra l’un des grands traducteurs de Xénophon ou encore Virgile.
Il va ensuite entrer à l’université d’Orléans où il y étudiera le droit à 18 ans.
C’est durant cette période qu’il rédigera son œuvre majeure « Le Discours de la Servitude Volontaire », dans laquelle il critique ouvertement la tyrannie.
Après ses études, il devient conseiller au parlement bordelais en 1553 avant d’être promu en tant que Conseiller à la cour.

En 1560, il va entreprendre les négociations de paix, luttant contre les guerres de religion et se mariera avec Marguerite de Carle.
Malheureusement, il va tomber malade de la dysenterie en 1563.
Ainsi, sa santé se dégrade très rapidement.
Il cherchera alors à rejoindre le Médoc, les terres de sa femme, où il y cherche un environnement sain pour guérir, loin de la peste qui fait rage dans le Périgord.
Malgré cela, son état de santé ne s’améliore pas et il ne parvient même pas jusqu’au Médoc et est contraint de s’arrêter sur la route à cause de la douleur.
Il se reposera alors chez un ami qu’il a rencontré au Parlement et comprendra que son heure est proche et va donc écrire son testament.
Il mourra en août 1563 à Germignan près de Bordeaux à l’âge de 32 ans.
De nos jours, de nombreuses rues porte le nom de la Boétie, par exemple le 5 rue la Boétie à Paris dans le Vème arrondissement.
Bibliographie 1576, « Discours de la servitude volontaire ».
1576, Mémoire touchant l’Édit de janvier 1562.
Mais il sera aussi de nombreuses fois citées dans les livres d’autres auteurs tels que : « Les Essais de Montaigne ».
« Effets secondaires » de Franck Deroche.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

Dix conseils pour visiter le musée Rodin autrement
Actualité

Dix conseils pour visiter le musée Rodin autrement

22 avril 2020
Les collections permanentes Avec l'aide d'un audioguide, vous parcourrez les collections permanentes dans le bâtiment principal du musée Rodin où vous pourrez admirer les sculptures de Rodin (Le Baiser) et…
L'origine du tennis
Actualité

L'origine du tennis

22 avril 2020
Le jeu de paume (créé par des moines au XIIIe siècle en France) se jouait avec le décor et sa main. Mais fin du XVe siècle, les gants firent leur…
Où peut-on trouver des Mac reconditionnés ?
Actualité

Où peut-on trouver des Mac reconditionnés ?

22 avril 2020
Qu'est-ce-qu'un Mac reconditionné ? Définition Un Mac reconditionné est simplement un ordinateur Mac qui n'est pas vendu neuf par Apple, mais qui est passé par le service après-vente. Les Mac…
loading...
Quel est le prix du diamant en avril 2011 ?
Actualité

Quel est le prix du diamant en avril 2011 ?

22 avril 2020
La hausse des prix Si vous êtes un passionné de bijoux, un collectionneur ou tout simplement une personne qui travaille dans le monde de la diamantera. Peut être serez-vous intéressé…
Entire Digital Publishing - Learn to read again.