×
google news

Quels sont les groupes de musique d'Amérique Latine connus en France ?

Partager sur Facebook

Les indémodables Voici les pionniers de la musique en Amérique Latine dont la plupart ne sont plus de ce monde, mais sont entrés dans la légende.
La Jamaïque a vu naitre le Ska, le Rocksteady, le Reggae, le Dub, le Dancehall sous les noms de Bob Marley, Jimmy Cliff, Max Roméo, Bunny Wailer, Peter Tosh.

Pour Cuba, nous connaissons le célèbre Buena Vista Social Club rassemblant Compay Segundo, Ibrahim Ferrer ou encore Ruben Gonzalez.
Également d’autres célébrités telles que Tito Puente, Celia Cruz, Ray Barretto ou Los Van Van et la chanteuse de pop cubaine Gloria Estefan.
Pour le Brésil, en Bossa Nova, citons Antonio Carlos Jobim, Joao Gilberto, Chico Buarque, Gilberto Gil.
Pour le tango argentin, ce sera Astor Piazzolla ou Carlos Gardel.
Certains tubes se sont fait connaitre en France grâce à la publicité : « La colegiala » des Colombiens Rodolfo y su Tipica, pour Nescafé, « Essa Moça ta diferente » du Brésilien Chico Buarque pour Schweppes.
Les contemporains Quant aux groupes que nous avons vu monter en puissance, qui ne connait pas les colombiens Juanes et Shakira ? Ou le brésilien Seu Jorge ? Pour l’Argentine, ce sera Gotan Project, mélange de tango et d’électro.

Célèbre aussi, le Cubain Raul Paz, les Portoricains Chayanne et Ricky Martin.
Au Brésil, dans le style pop, nous avons Daniela Mercury, Lenine ou encore Carlinhos Brown.
Pour le Mexique, la chanteuse Lila Downs est connue et se produit souvent en France.
De nombreux festivals de musique latine ont lieu un peu partout en France : Aux arènes de Bayonne, le festival de musique latine « Penas y Salsa », « Y Salsa Festival » à Lyon, le « Festival de Bossa Nova » de Thiais, « Latinossegor » à Hossegor et bien d’autres encore.
Il y a un tel engouement aujourd’hui pour la musique latine que l’on peut fêter le carnaval brésilien sans aller à Rio.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media