×
google news

Butte Montmartre : histoire et description

Partager sur Facebook

Description La butte Montmartre est une colline culminante à plus de 130m, dans le quartier Nord de Paris et occupant l’essentiel du 18ème arrondissement.
Ainsi perché, c’est un observatoire sur le tout Paris (vue côté Sud) ou sur la vallée de la Seine et de la plaine Saint-Denis (côté Nord).

On y accède par un funiculaire ou un escalier de 222 marches.
Ce quartier touristique, jumelé avec Pessac en Gironde, laisse découvrir son cachet patrimonial et culturel : Basilique du Sacré-Coeur dite du « voeu principal » (1875), Église Saint-Pierre, la plus ancienne de Paris (1147), Le Clos Montmartre, rue des Saules : 1500m2 de vignoble, La Place du Tertre, avec ses peintres, Cimetière Montmartre, Le mur des « je t’aime », square des Abbesses, Sculpture de la « Passe-muraille », de Jean Marais, place Marcel Aymé, Le Lapin Agile, le plus vieux cabaret, rue des Saules, Le Moulin Rouge, cabaret, boulevard de Clichy, Le Moulin de la Galette, rue Lepic.
Précisions Les sous-sols sont très riches en gypse (300 km de galeries avec découverte de fossiles, tels que crocodiles, sarigues) ; on en tire la production d’un plâtre réputé le plus fin : « le blanc parisien ».

Histoire L’étymologie a deux possibilités : Mont Martial (Mons Martis) : à l’époque gallo-romaine figurait un temple dédié au dieu Mars (ainsi qu’à Mercure).
Mont du Martyre (Mons Martus) : l’évêque Saint-Denis y a été décapité vers l’an 250.
La légende rapporte qu’il ramassa sa tête et effectua 6 km jusqu’à l’emplacement de l’actuelle basilique de Saint-Denis.
En 1133, le roi Louis VI fit construire un monastère de femmes.
Détruit en 1794, les pierres serviront à consolider les maisons de la Butte.
En 1534, Ignace de Loyola y fonde l’ordre des Jésuites :  » la Compagnie de Jésus ».
En 1790 : Montmartre devient une commune de la Seine.
En 1840-1845, la construction d’une enceinte partage le territoire en deux.
Montmartre est la partie située à l’intérieur, rattachée à la ville de Paris en 1860.
Lors de la période des Communards, en 1871, des canons positionnés sous la vigilance des Gardes Nationaux seront saisis par les révoltés.
Au XIXe et XXe siècle est une ère artistique qui flotte en ces lieux, avec des personnalités telles que : Toulouse-Lautrec, Van Gogh, Modigliani, Picasso etc.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media