×
google news

Adolescence et féminité – comment aborder certains sujets ?

Il est important d’aborder précocement le sujet afin de la prévenir des phénomènes physiques qui risquent de se produire et des risques.
Commencer par une éducation sur le cycle menstruel de chaque jeune fille Expliquer le cycle menstruel : c’est une transformation normale de l’utérus, réalisée spontanément chaque mois.

Insister sur l’arrivée d’une perte de sang plus ou moins abondante correspondant à l’élimination de tissus par le vagin.
Ceux-ci destinés à accueillir chaque mois un ovule à féconder.
C’est pour cela que l’on considère que chaque jeune fille, une fois réglée devient capable d’ovuler.

Avoir ses règles, indique que la nidation de l’ovule ne s’est pas faite et qu’il n’y a pas eu de fécondation par un spermatozoïde.
Ovuler se produit une fois par cycle et se produit aux alentours du 14ième jour après les dernières règles.
Expliquer ce qu’entraînent les règles en général Se protéger de ses pertes de sang par des protections hygiéniques (pendant 3 à 8 jours pour certaines).

Prévoir en avance leur arrivée avec des protèges-slips plus minces.
Prévoir des changes plus épais la nuit où les écoulements sont plus abondants.
Connaitre les réactions du corps : des douleurs du bassin avant ou pendant (quelques heures ou jours selon les personnes).
Des migraines, tension des seins, irritabilité, vomissements sont également possibles.
Rassurer et valoriser son état de jeune fille mature Il faut que vous entendiez sa révolte, sa colère parfois.
Elle peut avoir l’impression de ne pas être propre, de devoir supporter ces horribles protections et les changes répétés.
Subir ce cauchemar tous les mois, lui paraîtra inconcevable.
Donnez lui du temps, entourez- la.
Soulagerles douleurs par des anti-spasmodiques, des bouillottes chaudes.
Informer sur les risques en cas de rapport sexuel non protégé Tomber enceinte au premier rapport sexuel.
Attraper des maladies vénériennes diverses (sexuellement transmissibles).
Chacune doit être convaincue qu’il est vital de se protéger avec un préservatif.
Une gynécologue peut vous aider dans toutes ces démarches d’informations.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media