×
google news

Maté de coca : tout ce qu'il faut savoir sur cette boisson

Partager sur Facebook

Thé de coca Une légende inca veut que le dieu soleil créa la coca pour étancher la soif et éteindre la faim des hommes, mais aussi leur faire oublier la fatigue.
Les feuilles de cette plante sont utilisées depuis plus de cinq mille ans et les civilisations précolombiennes.

Le maté de coca, ou thé de coca est simplement une infusion de feuilles de coca.
Particulièrement appréciée au Pérou, elle y est surnommée « l’infusion magique des Andes ».
Ici, les montagnards la consomment pour se donner des forces, lutter contre le froid et éviter le mal de l’altitude.
Le maté de coca est en effet réputé pour ses vertus à la fois énergisantes – on lui prête le même effet que le café, tonifiantes et apaisantes.
Associée à la camomille et à l’anis, cette tisane de couleur vert jaune et au goût légèrement amer devient le Tri maté.
Interdit en France Concrètement, le maté de coca augmente l’absorption de l’oxygène dans le sang.
Il favorise ainsi la digestion et lutte efficacement contre le mal des montagnes.

Le thé de coca est surtout bu au Pérou – par les ouvriers notamment, en Bolivie et en Equateur.
Les feuilles peuvent être infusées directement ou conditionnées en sachets une fois broyées.
Certains lui préfèrent le yerba maté, produit à base de feuilles d’erythroxylum coca, petite plante aux fruits rouges, que l’on déguste à la bombilla (paille) dans une callebasse.
Si le yerba maté est en vente libre en France, il n’en va pas de même pour le maté de coca.
Et pour cause.
Il est produit à partir des mêmes feuilles que la cocaïne, même si les processus sont sensiblement différents : le maté est un produit 100% naturel, la cocaïne a fait l’objet d’une transformation chimique.
Il n’empêche, même si la dose de cocaïne est infime dans un maté de coca, même si on trouve cette tisane sur internet, la feuille, considérée comme une drogue, est prohibée par le code des douanes.
Il n’est pas évident que ramener dans ses bagages une boîte d’infusion de coca amène tout droit en garde à vue, mieux vaut sans doute la consommer sur place, où elle est en vente libre.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Dix conseils pour visiter le musée Rodin autrement
Actualité

Dix conseils pour visiter le musée Rodin autrement

22 avril 2020
Les collections permanentes Avec l'aide d'un audioguide, vous parcourrez les collections permanentes dans le bâtiment principal du musée Rodin où vous pourrez admirer les sculptures de Rodin (Le Baiser) et…
Entire Digital Publishing - Learn to read again.