×

Le massage anti-fatigue

Partager sur Facebook

Le gua sha C’est un massage issue de la médecine chinoise, il chasse les sha qui sont une toxine.
Il détoxifie le corps et l’esprit en purifiant les organes.
L’empereur s’y soumettait pour lutter contre la fièvre, les rhumes et la fatigue, l’impératrice pour garder une peau de porcelaine.

Le masseur enduit la peau d’une huile qui booste la circulation et frotte le long des méridiens avec des plaques afin de faire affluer les sha.
Le tui na Ce massage est l’un des piliers de la médecine chinoise.
Il est réputé pour maintenir la cour impériale dans une forme olympique.
Le but est de relancer la circulation énergétique et de renforcer les muscles.
Il s’agit d’un massage à l’huile camphrée qui alterne le lissage avec la paume et les pincements des muscles entre les pouces.
Il peut se terminer par une pose de ventouses.
Le massage suédois Il élimine les déchets, réduit les problèmes musculaires, nerveux et respiratoires.
Le corps, légérement huilé, subit des percussions avec les doigts et les poings pour un drainage lymphatique.

Par ce biais, la circulation s’accelère, la température augmente, les tissus s’assouplissent.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche

L'origine du tennis
Actualité

L'origine du tennis

22 avril 2020 de Infos.fr Unit
Le jeu de paume (créé par des moines au XIIIe siècle en France) se jouait avec le décor et sa main. Mais fin du XVe siècle, les gants firent leur…
Entire Digital Publishing - Learn to read again.