×
google news

Driver Parallel Lines

Test de Driver Parallel Line Drivers est une longue série dans le jeu vidéo qui a commencé, il y a de cela plusieurs années.
Le principe reste par contre inchangé : il s’agit de conduire un véhicule en effectuant plusieurs missions à travers la ville.
Le but étant de gagner ainsi en notoriété dans le monde du crime, et de gagner des échelons pour avoir accès à des objectifs plus importants.

Dans le premier Driver, on ne pouvait pas sortir du véhicule, mais entre temps, la mode des Grand Theft Auto est passée par là.
Depuis, on peut changer de voiture à tout moment.
Il suffit pour cela d’aller en voler une nouvelle dans la rue.
Driver Parallel Line reprend ce concept au pied de la lettre, sans pour autant vraiment l’améliorer.
On y a seulement rajouté l’utilisation de la Wiimote pour cibler les ennemis durant les phases de tir, mais c’est loin d’être un ajout considérable.
Surtout que la caméra est assez capricieuse et difficile à contrôler.

Le scénario reste également très simple, une simple excuse pour promener le joueur à travers la ville, afin qu’il effectue une succession de missions.
Si Driver Parallel Line n’est pas le meilleur jeu de la console, il n’est pas non plus le plus mauvais et reste agréable à prendre en main.
Par petites sessions de jeu, on peut même beaucoup s’amuser, surtout que ce type de jeu n’est pas le plus représenté sur Wii.
Un jeu sympathique, mais qui ne restera pas dans les annales.
Points Positifs La maniabilité à la Wiimote et au Nunchuck est plutôt agréable et intuitive.
Le joueur a une grande liberté de mouvement : on peut se promener dans une ville très vaste et faire tout et n’importe quoi.
Le choix des véhicules et très varié, on peut même les customiser à volonté, nous permettant ainsi d’avoir un bolide unique et à notre image.
Points Négatifs Les missions annexes ont des objectifs plutôt banals.
On a très vite l’impression de faire la même chose, ce qui rend le jeu rapidement lassant.
L’utilisation du viseur de la Wiimote pour bouger la caméra et pour viser durant les phases de fusillade est parfois très hasardeuse.
L’intelligence artificielle des ennemis n’est pas toujours à la hauteur.
Leur comportement est parfois très bizarre.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media