×

Biographie et travaux de Georges Lakhovsky

Partager sur Facebook

Sa vie personnelle Né en 1869 en Russie, Georges Lakhovsky s’est installé en France peu avant la 1ère Guerre Mondiale.
Il a passé sa vie dans ses recherches afin de trouver une solution pour guérir les patients atteints de cancer.
Il est mort renversé par une voiture en 1942 à New-York, aux États-Unis.

Sa vie professionnelle Il était convaincu que la santé d’une personne dépendait de la manière dont vibrait ses cellules.
Pour un patient malade, il souhaitait trouver un moyen d’améliorer la qualité de ces vibrations en appliquant des champs électromagnétiques.
À travers ses recherches, et avec l’aide de Nicolas Tesla, il a mis en place un appareil de champs magnétiques pulsés dès 1923.
Ceci lui a permis d’effectuer ses premiers tests sur des plantes à l’hôpital Pitié Salpêtrière à Paris.
Après des tests positifs, il a essayé sa technique sur ses premiers patients.
Ces derniers présentaient une amélioration de leur état de santé, avec une diminution de la douleur, ainsi que le rétablissement à la normale de l’appétit et du sommeil.

Cette machine générant des ondes magnétiques pulsées a été un succès.
Plusieurs ont été reproduites et ont fonctionné en France, en Allemagne, en Italie et en Angleterre.
Elle a par la suite disparu progressivement.
Ses travaux lui ont permis d’obtenir le Prix international de la médecine en 1939, à Vienne.
En 1941, il se lance à la conquête des Etats-Unis en appliquant ses recherches dans une clinique de New-York sur des patients atteints d’une arthrite sévère.
Ses publications Le Secret de la vie, 1926.
Contribution à l’étiologie du cancer, 1927.
Les Ondes qui guérissent, 1929.
L’oscillation cellulaire.
Ensemble des recherches expérimentales, 1931.
La Formation néoplasique et le déséquilibre oscillatoire cellulaire.
Traitement du cancer par l’oscillateur à longueurs d’ondes multiples, 1932.
La Terre et nous, 1933.
La Cabale : histoire d’une découverte, l’oscillation cellulaire, 1934.
Œuvres, 1979.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Leggi anche