×

Comment tailler les arbres fruitiers ?

Partager sur Facebook

Pourquoi faut-il tailler ses arbres fruitiers ? La principale raison de les tailler est de favoriser la quantité et la qualité de la production de fruits de votre arbre.
En effet, la taille permet de donner une meilleure orientation aux rameaux (branches) afin que les fleurs soient exposées à un ensoleillement optimal.

Pour redonner de la vie à votre arbre, qu’il ne perde par trop d’énergie, il faut également tailler le bois mort avec un gros sécateur ou une petite scie.
Enfin, d’un point de vue esthétique, vous pouvez avoir envie de donner une belle forme à votre arbre, et rendre ses fruits facilement accessibles.
De plus, si la taille est harmonieuse, le poids des fruits sera mieux réparti et l’arbre n’en sera que plus vigoureux.
Si la branche cède, les maladies et les insectes risquent de s’y développer.
Attention, vos préoccupations esthétiques ne doivent pas nuire au développement naturel de l’arbre, il faut suivre son mouvement, le respecter et l’accompagner.
// Comment s’y prendre ? Préalable : les outils utilisés doivent être bien affûtés et propres.

N’oubliez pas de désinfecter la scie ou le sécateur à l’alcool, à l’eau de javel ou dans le feu.
Pour savoir comment tailler les arbres fruitiers, il faut comprendre la manière dont les arbres se développent.
Les rameaux croissent vers le haut.
Chaque année, un jeune rameau se développe au niveau du bourgeon terminal en direction du soleil.
Il faut donc tailler au niveau de ce bourgeon, un tout petit peu plus haut, en biais, avec la pointe du biseau au dessus du bourgeon.
Prenez garde à ce que la coupe soit bien franche.
Tailler de biais permet en effet, au bois de faire glisser les gouttes de pluie qui le feraient pourrir si la coupe était plate.
Taille de formation et taille de fructification La taille de formation Elle sert à donner sa forme à un arbre.
Vous pouvez par exemple, vouloir que la branche parte vers la droite alors qu’elle se dirige naturellement vers la gauche, il faut donc tailler au niveau du dernier bourgeon final qui se situe à droite.
Cette taille est réalisée lorsque vous plantez un arbre jeune.
Vous n’aurez ensuite plus à y toucher pendant les deux prochaines années, les coupes ralentissant son développement.
Sans rentrer dans les détails liés à la catégorie des arbres, différents types de formes peuvent être donnés : la taille « en colonne » qui donne à l’arbre une forme compacte et pyramidale (pommiers), la forme pleureur, pyramidale, de gobelet (pruniers, pêchers).
Il est important de veiller à ce qu’aucune branche ne se croise et à les espacer suffisamment.
La taille de fructification Il faut commencer par supprimer les branches mortes ou cassées, puis les branches trop basses.
L’arbre doit pouvoir bénéficier d’un maximum d’ensoleillement.
Coupez ensuite les branches qui se croisent ou celles qui ne vont pas dans le sens que vous souhaitez.
Le but est de couper au fur et à mesure les branches les plus éloignées du tronc, pour que de nombreux rameaux se développent près de lui.
Les fruits seront ainsi mieux alimentés par la sève, plus forts et plus juteux car l’arbre fera un nombre plus important de bourgeons à fleurs.
Il s’agit de couper les branches d’un tiers chaque année.
En définitive, il faut tailler les branches du bas plus longues que celles du haut.
Arbres à pépins et arbres à noyaux Quand tailler les arbres fruitiers ? Les arbres à pépins comme les poiriers, les pommiers, les orangers et les citronniers par exemple se taillent en hiver, de novembre à mars, en dehors des périodes de gel bien entendu.
A noter que l’on peut s’autoriser à tailler les pommiers un peu plus longs que les poiriers (comptez un ou deux bourgeon terminal ou « œil » de plus).
Tandis que les arbres à noyaux (pruniers, abricotiers, cerisiers, pêchers par exemple) se taillent en automne, de septembre à octobre afin de favoriser la cicatrisation.
Cas particulier, le pêcher se taillera préférentiellement en février ou mars ou même en fin de production.
Mon avis La taille est tout un art et je pense qu’il faut acquérir quelques connaissances préalables.
Par la suite, vous pourrez vraiment profiter de ces moments dans la nature !


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Leggi anche