×
google news

La formation pour devenir traducteur assermenté (études, programmes, débouchés)

Partager sur Facebook

Les formations Pour pratiquer ce métier, il faut obtenir un niveau bac + 5.
Pour cela, 2 solutions s’offrent à vous : la faculté ou les écoles privées.
La faculté Si vous allez en faculté, 2 licences vous seront proposés : Langues littératures et civilisations étrangères : celles-ci vous permettront d’apprendre une langue en profondeur.

Langues étrangères appliquées: cette licence vous formera à 2 langues étrangères.
À vous de choisir la langue étrangère que vous souhaitez, suivant les possibilités dans la faculté proche de chez vous.
Le privé De nombreuses écoles privées vous proposeront une formation pour devenir traducteur.
En voici quelques unes : L’école supérieure d’interprètes et de traducteurs : rattachée à l’université de Paris III, vous pouvez y entrer avec un niveau bac + 3.
L’institut supérieur d’interprétation et de traduction : rattaché à l’université catholique de Paris, les admissions se font post-bac.
L’institut de traducteurs, d’interprètes et de relations internationales : rattaché à l’université de Strasbourg II, accessible avec niveau Bac +3.
École supérieure de traduction et de relations internationales : rattachée à l’université catholique de Lyon, accessible avec un niveau bac.

Le contenu des formations Dans le domaine de la traduction, une fois le diplôme en poche, vous aurez étudié différents modules.
Voici les matières où il faut fournir le plus d’effort : La linguistique appliquée à la traduction.
Les outils pour traducteurs.
Les écritures et la traduction.
Séminaires de littérature et civilisation.
L’histoire de la traduction et la théorie.
Vous serez alors capable de traduire à la perfection toute sorte de textes, littéraires ou civils, dans les langues apprises.
Ces études demandent assiduité et concentration, ainsi qu’une bonne mémoire.
Les débouchés Le diplôme de traducteur vous permettra de postuler dans différents domaines : L’édition, pour la traduction de manuscrit.
L’économie.
Le commerce : dans les entreprises internationales pour les relations clientèles ou fournisseurs.
Mais, un traducteur assermenté est le seul à pouvoir travailler dans le domaine juridique ou civil.
Vous pouvez exercer cette profession d’une façon libérale, pour des tribunaux, des particuliers, des entreprises, et ainsi donner des valeurs juridiques à des traductions d’extraits de naissance, de certificats de décès ou de mariage, ou encore à des jugements de divorce.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media