×
google news

Quelles sont les techniques de réalisation d'un tissage cousu ?

Le tissage cousu, préambule Les extensions permettent de changer de tête facilement, et de garder la coiffure tous les jours, comme vos propres cheveux.
Cependant, faites très attention à bien respecter la durée maximale de port des extensions, car vous mettez la santé de vos cheveux en péril.

Il suffira simplement de retirer vos extensions au bout de deux mois environ, de laisser reposer vos cheveux au moins une semaine, et vous pourrez ensuite les reposer de nouveau.
Vous devrez tout d’abord choisir entre extensions naturelles et extensions synthétiques.

A savoir que ces dernières sont bien moins coûteuses que les naturelles.
Malgré tout, les extensions naturelles sont bien plus faciles et agréables à porter et à entretenir.
Vous pouvez les lisser, les boucler, et bien sûr les colorer, un avantage à ne pas négliger.
La technique de pose du tissage cousu Cette technique est assez simple et très répandue.
C’est l’une des activités principales des salons de coiffure africains.
La coiffeuse commencera par vous natter les cheveux en fines nattes africaines.

Ces nattes africaines formeront des lignes de cheveux horizontaux sur votre tête.
Préparez-vous à des sensations plutôt douloureuses : les cheveux seront très tirés afin que les extensions tiennent.
Ensuite, la coiffeuse, grâce à une aiguille et du fil, coud les mèches d’extension dans les lignes de nattes africaines.
En fonction de la coupe de cheveux, on tissera plus ou moins de mèches, mais plus vous aurez d’épaisseur, plus le résultat sera joli.
Vous pourrez laisser des mèches naturelles sur le devant de la tête, qui se fondront dans la masse et donnera un effet naturel à votre coupe de cheveux.
Il est nécessaire de confier vos cheveux à une coiffeuse expérimentée qui saura rendre imperceptible le tissage.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media