×
google news

Manger des aliments de saison

Des tomates en décembre, votre supermarché préféré vous les proposera sans aucun doute.
Des cerises en janvier ou encore des endives en juillet, tout est possible dans notre société où il est bon de tout consommer et toujours plus.
Manger de saison ne paraît plus primordial, alors que c’est un principe de base pour vivre bien.

Les consommateurs d’aujourd’hui C’est toujours effarant d’observer les caddies des gens aux caisses des supermarchés : tout se perd, plus personne ne respecte la saisonnalité des fruits et légumes, et c’est tout simplement dramatique.
Dramatique pour les cultures souvent intensives et non respectueuses de ces produits (les tomates espagnoles), Dramatique pour la préservation de notre planète (faire venir par avions charter en provenance de Chine des nashis enveloppés un par un dans du polystyrène), Dramatique pour notre porte-monnaie (des cerises à 8€ le kilo, c’est cher), et surtout dramatique pour notre plaisir gourmet.
La solution : l’éducation Les enfants ne savent plus la saison des fruits, et leurs parents sont si « heureux » de pouvoir manger de tout, toute l’année qu’ils en deviennent les pires consommateurs, toutes générations confondues.

Tout ça devrait faire partie de l’éducation : apprendre à découvrir les fruits et légumes, les goûter sur l’arbre, les manger pendant leur saison, et se régaler de ce que nous offre la nature, etc.
Transmettons à nos enfants le plaisir de manger de saison, et donnons-leur l’envie de découvrir la richesse infinie des produits de nos régions.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media