×
google news

L'avenir des transports routiers : les solutions écologiques

Réformer le transport routier Les transporteurs peuvent rouler plus écologique En signant la Charte CO2, ils s’engagent à améliorer la technique des camions, à former les chauffeurs à l’éco-conduite, à utiliser des carburants et des lubrifiants plus performants.
Dans les villes, des petits camions électriques peuvent être utilisés.

Les transporteurs peuvent inciter les industriels à diminuer les emballages des marchandises, pour en mettre plus dans un camion.

Ils peuvent améliorer la logistique Des logiciels existent pour optimiser les transports, pour choisir les meilleurs itinéraires afin de réduire les temps de route, pour éviter les roulages à vide et pour calculer les émissions de CO2 en vue de les diminuer.

Ils peuvent choisir des mégas-camions Des 60 tonnes, mesurant entre 18,75 et 25,25 mètres.
Un camion standard fait 40 tonnes et mesure moins de 18, 75 mètres.
Un méga-camion transporte 1,5 de fois plus de marchandises.
Courants en Australie et aux États-Unis, ils sont décriés en France.
Selon les écologistes, ils émettront plus de CO2 car ils ne sont pas modernes et leur nombre augmentera car ils sont très rentables.

Ils circuleront difficilement sur les petites routes sinueuses.
Leur expérimentation a donc été suspendue.
Le ferroutage ou le transport combiné rail-route Le transport par train seul est impossible, les entreprises possédent rarement un embranchement ferroviaire.
Le ferroutage se fait de deux façons : soit les camions sont mis sur le train, soit ce sont des containers qui sont ensuite transportés par camions.
Le ferroutage entraîne une diminution de l’émission de CO2, un gain de temps car il n’y a pas d’embouteillages.
Les horaires sont fixes et il n’y pas d’interdiction de circulation pendant le week-end ou les jours fériés.
Les marchandises transportées sont groupées et ne sont pas dispatchées entre plusieurs camions.
Le seul frein à son développement est les tarifs élevés pratiqués par la SNCF.
Le fret ou le transport fluvial La France compte 6 700 kilomètres de voies navigables.
Le fret fluvial est effectué par des péniches, d’un tonnage inférieur à 400 tonnes, l’équivalent de 10 camions de 35 tonnes.
Moins polluant, il émet plus de 2 fois moins de CO2 que le transport routier.
Pour le développer, il faut aménager ou construire des canaux à grand gabarit.
Ce sera le cas pour celui de Seine-Nord Europe en 2015 qui transportera l’équivalent de 500 000 poids lourds par an.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

pexels roger brown 5125690
Actualité

Trousse de secours

9 septembre 2022
Une trousse de secours permet de rassembler et de transporter les matériels nécessaires pour prodiguer les premiers soins à un sujet jusqu’à l’arrivée des secours d’urgence ou soigner les blessures légères.
Contentsads.com