×
google news

Le style Pierre Hardy

Un parcours atypique Le style si particulier de Pierre Hardy s’explique par son parcours professionnel.
C’est un brillant touche-à-tout.
Agrégé de l’école normale supérieure de Cachan, il pratiquait la danse tout en poursuivant ses études.
Il enseigne la scénographie au conservatoire de la rue Blanche de 1983 à 1990; devient illustrateur pour Vanity Fair et Vogue Homme en 1985 avant de rejoindre la maison Dior en 1987 où il gèrera les collections de chaussures pour femmes.

Directeur de création des chaussures Hermès depuis 1990 et des bijoux Hermes, directeur de création chez Balenciaga, il crée parallèlement sa première collection sous son nom en 1999.
Sculpteur de mode Les chaussures Pierre Hardy sont reconnaissables entre toutes.
Des lignes très graphiques.

Ses escarpins à bout ouvert et talons vertigineux sont le symbole de la marque et figurent dans toutes ses collections.
Ses modèles ont presque toujours des coutures très soulignées ou des couleurs rapportées qui soulignent le dessin.
Pourtant, il s’essaye à toutes les formes.
Mais qu’il s’agisse de sandales, de ses fameuses sneakers colorées ou d’escarpins, on sait immédiatement qu’elles sont de lui.

C’est qu’il ose des combinaisons étonnantes comme par exemple des bouts pointus sur des escarpins à talons carrés, ou bien encore des semelles compensées de plus de 12cm rose et orange en mode « color block ».
Les prix des modèles s’échelonnent de 350€ pour les sandales, 450€ pour les escarpins et 850€ pour les bottines.
Toutefois, au printemps et à l’automne, sort chez Gap une collection « capsule » où l’on peut s’offrir une paire de chaussures pour 89€.
(Prix constatés en mai 2011).
Scrutez leur annonce sur Internet pour ne pas les manquer ! Depuis 2002 Pierre Hardy édite aussi des sacs, ainsi que des chaussures pour hommes, ces dernières étant beaucoup plus sages que pour femmes.
Ses dernières collections sont visibles sur son site Internet, PierreHardy.
com.
Où acheter ? Dans les boutiques à Paris : 156, galerie de Valois (Ier), 9 – 11 place du Palais Bourbon (VIIè).
Dans ces corners : Colette, Franck et Fils, Le Bon Marché, Lobato & Maria Luisa au Printemps.
Et aussi chez Gap.
En ligne, surYoox.
com, Myprestigium.
com, Thecorner.
com.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media