×
google news

IPhone 6 : la sécurité du smartphone inquiète le FBI

L'iPhone 6 dérange le FBI et la CIA

Les services gouvernementaux américains comme le FBI et la CIA s’inquiètent de la sécurité renforcée de l’iPhone 6 d’Apple.

Alors que ces derniers jours la presse a surtout parlé de l’affaire de l’iPhone 6 Plus qui se tordait, ou Bendgate, Apple aurait plutôt préféré que l’on aborde le fait que son le cryptage utilisé dans l’iPhone 6 mettrait des années à être cassé par les services du FBI, de la CIA ou de la trop curieuse NSA.

Toutes les données de l’iPhone 6 sont en effet cryptées, que ce soient les emails, les photos personnelles ou bien les contacts de l’utilisateur enregistrés dans le téléphone, ce qui n’est pas sans poser certains soucis aux services de renseignements américains, qui jusque-là, et encore aujourd’hui, se faisaient un malin plaisir d’espionner à tout va la vie privée de centaines de millions de personnes dans le monde, en toute illégalité.

« Il s’agit d’un moyen pour certaines personnes d’agir au-dessus des lois », a osé déclaré James Comey, le directeur du FBI, à propos de ce cryptage mis en place par Apple pour assurer la confidentialité des données personnelles de ses utilisateurs. Selon lui, les criminels en tous genres pourraient utiliser ces terminaux mobiles pour agir dans l’ombre, esquivant le radar de la surveillance généralisée mis en place par plusieurs pays dans le monde. Certains, comme le maire de Chicago, n’y vont pas par quatre chemins et annoncent que l’iPhone 6 sera « le téléphone préféré des pédophiles ».

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media