×
google news

« Mistral AI lève 600 millions d’euros »

Les statistiques sont stupéfiantes, voire inégalées dans le monde des affaires français : fondée il y a juste un an, Mistral AI a annoncé ce mardi 11 juin, une collecte de fonds de 600 millions d’euros. Cette entreprise française dédiée à l’intelligence artificielle est actuellement valorisée à 5,8 milliards d’euros. Elle a rassemblé un milliard d’euros en trois tours : 105 millions en juin 2023, ayant seulement quelques semaines d’existence, puis 385 millions en décembre, la valorisant à 2 milliards d’euros. Depuis, cette somme a triplé.
Cette ferveur des investisseurs représente l’espoir investi dans l’intelligence artificielle (IA) générative depuis le lancement de ChatGPT à la fin de 2022. Mistral AI est précisément un producteur de modèles de traitement du langage similaire à ceux d’OpenAI, qui a créé ChatGPT. Mistral AI est une entreprise fondée par trois ingénieurs français spécialisés en IA – Arthur Mensch, Timothée Lacroix, Guillaume Lample – qui ont travaillé chez Google-Deepmind et Meta (Facebook, Instagram…). Mistral AI a pour objectif de créer un « leader européen de l’intelligence artificielle » de calibre mondial.
« Ce nouveau cycle de financement nous donne une position unique pour promouvoir le développement d’une IA avancée et la faire accesible à tout le monde, » déclare M. Mensch dans un communiqué. « Cet investissement assure la stratégie d’autonomie de l’entreprise, qui reste entièrement sous le contrôle de ses fondateurs. »
Elle a développé sept modèles de traitement du langage.

La société annonce son intention de collecter de nouveau des fonds suite à des propositions venant d’investisseurs. Le financement « série B » est conduit par des fonds d’investissement des États-Unis tels que General Catalyst, Lightspeed et Andreessen Horowitz. Cependant, cette fois-ci, les fonds d’investissement européens comme Bertelsmann Investment, BpiFrance, Eurazeo, BNP Paribas sont plus actifs. De plus, des industriels comme Cisco, IBM, Nvidia, Salesforce sont également présents. Les investisseurs initiaux incluaient Cédric O, l’ancien secrétaire d’État, et Xavier Niel, le fondateur de Free et actionnaire individuel de Le Monde.
Jusqu’à présent, Mistral a dépensé un petit montant de capital (environ 20 à 30 millions d’euros), pour le développement des sept modèles de traitement du langage et les contraintes de calcul informatique liées à l’entraînement de ces programmes. Cela a été réalisé sur environ un millier de puces graphiques de pointe, de type vendu par le leader américain Nvidia.
Les fonds levés seront néanmoins utiles pour accroître les capacités de calcul, une nécessité pour la recherche et un atout pour attirer des ingénieurs de talent, très recherchés et désireux de disposer de ressources garanties. Mistral AI envisage par ailleurs de renforcer sa force de vente. En plus de la France, la société a pour projet de développer des équipes de vente au Royaume-Uni et aux États-Unis, où elle a récemment ouvert un bureau sur la côte ouest.
Il reste encore 47,39% sur cet article. Le reste est réservé aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1426
Economie

« Uranium: Imouraren, adieu Niger pour France »

21 juin 2024
La société française Orano vient de se voir retirer par le Niger son permis d'extraction d'uranium à la mine d'Imouraren, l'un des plus grands gisements du globe avec une réserve…
example 1416
Economie

Désarroi des chauffeurs d’Expotrans impayés

21 juin 2024
Lorsqu'elle a signé son contrat sur un parking, sous un soleil de plomb, au mois d’août 2022, Corine Personne avait rapidement commencé à soupçonner que quelque chose n'allait pas. Son…
example 1409
Economie

« Grève à Ouest-France pour salaires, avenir »

21 juin 2024
Olivier Heurtault, syndicaliste de Force ouvrière (FO), n'arrive pas à se rappeler un tel niveau de mécontentement au sein du journal Ouest-France. Ce jeudi 20 juin, l'opérateur de la presse…