×
google news

Stocks de Ventoline s’épuisent en pharmacies

La Ventoline, un médicament couramment prescrit pour l’asthme, a rejoint la liste interminable de médicaments qui font face à des problèmes d’approvisionnement en pharmacie en France, comme l’a annoncé Le Parisien le 6 juin. Depuis quelques mois, il est de plus en plus difficile pour les pharmacies de se fournir ce médicament.

Marie-Line Joubreil, pharmacienne à Plouay (Morbihan), illustrait cette situation : elle a du mal à obtenir sa commande habituelle de 200 boîtes de Ventoline de son grossiste et doit maintenant se contenter de petites quantités. Face à cette contrainte, elle a dû se tourner vers d’autres fournisseurs pour répondre aux besoins de ses patients. Toutefois, elle s’inquiète car si cette situation continue, son stock sera épuisé d’ici un mois.

Cependant, bien que la situation soit tendue, il n’y a pas encore de pénurie réelle, car les pharmacies continuent à être approvisionnées, bien qu’à un rythme réduit. Xavier Mosnier-Thoumas, pharmacien à Saint-Médard-en-Jalles (Gironde), confirme que la situation est difficile mais pas aussi préoccupante que pour l’amoxicilline, où les problèmes d’approvisionnement sont largement plus sérieux, surtout pour l’amoxicilline clavulanique.

Depuis l’hiver dernier, la pharmacie a du mal à obtenir de l’Augmentin ou ses équivalents génériques à cause des tensions. Il est souvent difficile de proposer une alternative à cet antibiotique, en fonction de l’état de santé des patients, indique le pharmacien. Bien que la Ventoline ait plusieurs substituts, ces inhalateurs ne sont souvent pas acceptés par les patients à cause des variations de fonctionnement entre les modèles et les préférences personnelles pour certains traitements, explique un autre pharmacien anonyme.

La situation de la Ventoline devient particulièrement préoccupante car il s’agit du médicament le plus utilisé pour traiter l’asthme en France. En 2023, plus de 12 millions d’inhalateurs ont été distribués, ce qui représente environ 87% du volume de médicaments dans la catégorie du salbutamol, l’ingrédient actif de la Ventoline et de ses concurrents.

Le laboratoire GSK, producteur de ce traitement en Normandie dans son usine à Evreux depuis plusieurs décennies, admet avoir rencontré des difficultés en raison d’une forte demande mondiale pour la Ventoline. Le géant pharmaceutique affirme prendre des mesures pour augmenter le volume de médicaments mis sur le marché dans les semaines à venir. Pour renforcer les stocks en France, une autre usine du groupe, située en dehors du pays, enverra bientôt des stocks.

L’article complet est réservé aux abonnés et il reste 14,56% de cet article à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1584
Economie

« Rivalité Chine-Etats-Unis: L’Asie du Sud-Est gagne »

23 juin 2024
Mohamed Kamarulzaman avait vu une opportunité lucrative dans le secteur des composants électroniques, spécifiquement dans la fourniture de silicium polycristallin à la Chine. Ce composé est essentiel pour les semi-conducteurs,…
example 1564
Economie

« Trou d’air » touristique à Paris avant JO

23 juin 2024
Une pause précédant l'effervescence des Jeux : Paris connaît en ce moment un certain calme. En juin, les attroupements de touristes près de Notre-Dame semblent moins denses, offrant aux monuments…
example 1558
Economie

« Lancement d’Atacadao: Essor du Discount »

23 juin 2024
L'après Action néerlandais, Normal danois, Costco américain et Primaprix espagnol, une nouvelle chaîne de supermarchés à bas prix a fait son apparition en France. Cette fois, c'est le Brésilien Atacadão…