×
google news

Emmanuel Macron promeut le « passe rail » sur Tiktok

Le président français, Emmanuel Macron, a fait une annonce sur le populaire média social TikTok, introduisant le « passe rail ». Cette nouvelle carte, qui devrait être mise en vente le mercredi 5 juin, offre un voyage illimité sur les TER, les trains de nuit et les Intercités aux jeunes âgés de 16 à 27 ans moyennant un frais mensuel de 49 euros. L’offre commence à partir du 1er juillet et dure deux mois.

L’introduction du « passe rail » est un engagement que Macron a pris l’année dernière chez HugoDécrypte, une chaîne YouTube très suivie. Macron aspire à fournir une option de voyage écologique pour les jeunes. L’annonce a été faite en prévision des vacances d’été et surtout des élections européennes du 9 juin.

Environ 700 000 jeunes sont qualifiés pour cette offre et le gouvernement espère vendre environ 60 000 passes. Le coût total de cette initiative s’élève à près de 15 millions d’euros, 80% de ce coût étant pris en charge par l’État et les 20% restants par les régions, qui sont généralement responsables de l’organisation des trains régionaux. Cependant, il est important de noter que cette offre ne sera pas disponible en Ile-de-France.

L’idée du dispositif a été proposée par Clément Beaune, l’ancien ministre des transports, en s’inspirant du Deutschlandticket (billets d’Allemagne) qui a été inauguré par nos voisins le 1er mai 2023. De même que le Deutschlandticket, il exclut les trains à grande vitesse, mais il diffère de celui prévu pour l’été en France par sa disponibilité à tous, tout au long de l’année, et son accès aux réseaux urbains. La mesure allemande, qui coûte plus de 3 milliards d’euros par an, est subventionnée par le gouvernement et les Länder, et rassemble 11 millions d’abonnés. Pour cette raison, une révision des coûts est en cours, avec une augmentation possible à 59 euros ou même à 69 euros par mois. Le dispositif semble particulièrement populaire auprès des citadins qui composent 8 abonnés sur 10 et qui étaient déjà usagers des transports en commun.

Le gouvernement a concentré le dispositif sur les jeunes et sur l’été en raison de ces coûts. De plus, le passe rail n’offre pas la possibilité de voyager en Ile-de-France, où le Navigo mensuel coûte 84,10 euros. La région a donc refusé de participer. Cependant, selon le ministre des transports, Patrice Vergriete, ce n’est pas le coût qui a exclu la région de la capitale du dispositif, mais plutôt le « temps limité », qui n’a pas permis d’inclure tous les acteurs concernés, précise-t-il.

D’après le ministre, il aurait été nécessaire de mobiliser la région, son autorité organisatrice, mais surtout les opérateurs : RATP, Transilien (SNCF), Transdev et Keolis. Cela devrait être possible l’année prochaine, si l’expérimentation est confirmée. Le ministre aspire à un « passe Erasmus du rail », une version européenne. Le passe rail permet l’accès aux trains de nuit (Intercités), mais nécessite un paiement supplémentaire de 19,50 euros pour obtenir un couchette.

Il reste encore 23.52% de cet article pour vous à découvrir. Seuls ceux qui sont abonnés peuvent accéder au reste.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1426
Economie

« Uranium: Imouraren, adieu Niger pour France »

21 juin 2024
La société française Orano vient de se voir retirer par le Niger son permis d'extraction d'uranium à la mine d'Imouraren, l'un des plus grands gisements du globe avec une réserve…
example 1416
Economie

Désarroi des chauffeurs d’Expotrans impayés

21 juin 2024
Lorsqu'elle a signé son contrat sur un parking, sous un soleil de plomb, au mois d’août 2022, Corine Personne avait rapidement commencé à soupçonner que quelque chose n'allait pas. Son…
example 1409
Economie

« Grève à Ouest-France pour salaires, avenir »

21 juin 2024
Olivier Heurtault, syndicaliste de Force ouvrière (FO), n'arrive pas à se rappeler un tel niveau de mécontentement au sein du journal Ouest-France. Ce jeudi 20 juin, l'opérateur de la presse…